4 conseils essentiels pour gérer stress et sommeil

Notre rythme de vie effréné occasionne parfois un peu de stress, de la fatigue voire même des troubles du sommeil… Mais comment faire pour trouver l’équilibre entre les besoins de l’organisme et ceux de notre vie quotidienne trépidante ? Sophie, naturopathe, nous délivre quelques conseils faciles, à mettre en pratique dès à présent pour gérer stress et sommeil.

A 50 ans, même si les enfants ont grandi et que nous sommes en théorie « plus tranquille » qu’il y a quelques années, nous sommes tout de même très sollicités : rythme de travail soutenu, un peu (ou beaucoup selon les cas !) de sport pour se maintenir en forme et de temps à autre la garde de nos jolies petites têtes blondes (si nous avons la chance d’être déjà grand-mère), bref, la cinquantaine n’est pas de tout repos ! 

Ce rythme effréné occasionne parfois un peu de stress, de la fatigue voire même des troubles du sommeil. D’autant plus qu’avec l’âge, le corps a de plus en plus de mal à faire face aux sollicitations aiguës et répétées, c’est pourquoi il est possible de ressentir plus qu’avant l’envie de se reposer, de faire des pauses…

Mais comment faire alors pour trouver l’équilibre entre les besoins de l’organisme et ceux de notre vie quotidienne trépidante ? Existe-t-il des moyens pour aider son corps simplement et naturellement ?

La réponse est oui ! Voici donc quelques conseils faciles, à mettre en pratique dès à présent pour gérer stress et sommeil :

Bien dormir

Cela peut paraître évident mais pour mieux résister au stress et être moins fatigué, un sommeil suffisant et récupérateur est …essentiel !

Que faire pour bien dormir ?

Voici quelques petits rituels à adopter avant d’aller se coucher :

  • éviter de regarder un écran peu de temps avant
  • favoriser la détente en pratiquant une activité relaxante (lecture, écoute de musique douce, méditation, etc.)
  • Ne pas trop se couvrir au moment du coucher
  • Maintenir la chambre à une température de 18-20°C.

De plus, si vous vous sentez un peu nerveuse suite à une journée chargée ou que des sujets vous préoccupent, préparez-vous une petite tisane réconfortante à la verveine, au tilleul ou à la camomille, c’est bon et cela vous apporte un doux bien-être avant de rejoindre les bras de Morphée…

Si besoin, vous pouvez aussi prendre des plantes sous forme de complément alimentaire, comme par exemple de la mélisse, de la valériane ou de l’eschscholtzia, par cure de 3-4 semaines (en informer votre praticien de santé au préalable, surtout si vous suivez un traitement), afin de retrouver votre sérénité au moment du coucher.

Si malgré ses conseils, vos troubles du sommeil persistent, n’hésitez pas à en discuter avec votre praticien de santé afin d’identifier d’éventuelles causes plus profondes.

Se reminéraliser 

Le stress occasionne des pertes minérales conséquentes c’est pourquoi je vous conseille de veiller à en consommer suffisamment pour compenser ces pertes. Crustacés, eaux minérales riches, fruits et légumes, oléagineux, compléments alimentaires, la liste des sources en minéraux est longue : à chacun de choisir celles qui vous plaisent le plus !

Veillez en particulier à des apports suffisants en magnésium et en vitamine B6, qui sont de très bons ré-équilibrants nerveux.

Une digestion au top

L’idéal alimentaire et la réalité du quotidien s’éloignent parfois… Pas toujours le temps de cuisiner des produits frais, les tracas du quotidien qui s’accumulent et hop, la digestion est perturbée ! Ce qui n’est pas sans conséquence : des aliments mal digérés ne permettent pas au corps d’en extraire tous les nutriments, ce qui occasionne des carences, synonyme de fragilité et de fatigue…

Pour aider votre organisme, rien de tel que de renforcer sa flore intestinale avec des probiotiques, ces milliards de « bonnes bactéries » qui favorisent une bonne digestion d’une part, et qui renforcent vos défenses naturelles d’autre part, c’est le duo gagnant !

Lutter contre le stress oxydatif

Enfin, notre stress engendre un impact au plus profond de notre corps, ce qui se traduit par un phénomène bien identifié aujourd’hui : le stress oxydatif, avec ces potentiels effets délétères à long terme. Il y a heureusement des moyens de limiter ses effets, en consommant beaucoup de fruits et légumes : en particulier du raisin, des myrtilles et des tomates par exemple, riches en antioxydants. Et de boire du thé vert également !

En conclusion

La cinquantaine est une période charnière dans la vie d’une femme, c’est un changement métabolique profond qui n’est pas anodin, quoi qu’on veuille ! La vie active et ses mille et unes occupations, qui à 30/40 ans étaient (plutôt) bien supportées, commencent à peser voire à être difficile à gérer…

Alors suivez mes conseils (au moins quelques-uns) et surtout : écoutez-vous ! Si vous êtes fatiguée, acceptez de vous arrêter un moment pour vous reposer, prenez soin de vous et l’énergie reviendra…

Et voilà, vous rayonnez à nouveau !

Sophie Marchais

Sophie Marchais

Docteur en pharmacie et Naturopathe. Sophie rédige les articles de la rubrique santé, bien-être. Elle est experte par sa formation dans la connaissance des plantes, des mécanismes du corps humain et des compléments alimentaires. Elle délivre des conseils pour apporter confort et bien-être au quotidien avec des solutions naturelles. Elle exerce dans la Drôme (26), près de Montélimar, consulte à distance (téléphone ou Skype) et anime le site sonaturopathe.com. En indiquant que vous venez de la part de 50 ans dans le vent, Sophie vous offre un bilan iridologique gratuit, en complément de toute consultation (payante).

Visiter son site web

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *