Retrouvez-nous sur :
  • Rejoignez nous sur Facebook
  • Rejoignez nous sur Instagram
  • Rejoignez nous sur Pinterest
  • Rejoignez nous sur Twitter

Quelle eau choisir ? Les conseils de notre naturopathe

Faut-il boire l'eau du robinet ? Quelle quantité doit-on boire par jour ? Et l'eau gazeuse ? Sophie, notre naturopathe, répond à toutes vos questions et nous délivre 5 conseils pour bien consommer et choisir son eau !

Quelle eau choisir et consommer ? - Photo d'une femme buvant un verre d'eau

L’eau, essentielle à la vie

L’eau est indispensable à notre survie : nous pouvons jeûner plusieurs semaines mais sans eau, notre espérance de vie est à peine de 3 jours ! En effet, notre corps, constitué à près de 60% d’eau, ne peut s’en passer bien longtemps car ses fonctions vitales en dépendent (sang, cœur, poumon et cerveau). Vous l’aurez compris, l’eau de boisson vaut de l’or… Pour votre santé !

5 conseils pour vous aider à bien la choisir :

1. Quelle quantité dois-je boire au quotidien ?

Le corps élimine en moyenne 2 litres d’eau par jour : principalement par les urines (environ 1 litre par jour) et le reste via la transpiration, les selles et la respiration.

De manière générale, je vous conseille de boire entre 1,5 à 2 litres tout au long de la journée pour compenser ces pertes. Retenez que l’excédent d’eau est tout aussi néfaste que son manque : tout est une question d’équilibre.
Certaines situations appellent à en consommer d’avantage, par exemple en cas :

  • De périodes de fortes chaleurs,
  • De besoins physiologiques spécifiques, (lorsqu’une femme allaite par ex.),
  • D’activité physique.

Dans ces circonstances spécifiques, buvez de l’eau très régulièrement.  Lorsque vous pratiquez un sport, veillez à bien vous hydrater au préalable (environ un demi litre), pendant (par petites quantités) et après l’effort pour une bonne récupération. Réhydratez-vous de préférence avec une eau minérale riche en bicarbonate pour limiter l’acidité musculaire (acide lactique).

2. Faut-il attendre d’avoir soif pour boire ?

La sensation de soif est un signe de déshydratation. Ce qui signifie qu’il est déjà trop tard ! Pensez à boire avant que votre corps ne le réclame.  Avec l’âge, la perception de la soif s’estompe, ce conseil est donc encore plus vrai pour les seniors.

Si vous avez à l’inverse une soif excessive, ne la prenez pas à la légère, car elle peut être le signe de diabète ou d’un autre dérèglement. Consultez votre praticien de santé sans plus attendre.

3. Quel est le moment de la journée le plus adapté pour boire de l’eau ?

Je vous recommande de boire de l’eau plutôt en dehors des repas. La consommation d’eau pendant les repas dilue les sucs gastriques et rend la digestion plus difficile.

4. Puis-je consommer l’eau du robinet ?

La qualité de l’eau du robinet est variable selon les villes.
Pour être potable, l’eau du robinet doit satisfaire une soixantaine d’analyses, selon les critères de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Selon son degré de traitement, elle peut contenir plus ou moins de chlore, de nitrates, et de résidus chimiques (pesticides, médicamenteux), tout en respectant la norme établie.

Je vous invite à vérifier la qualité de votre eau de ville sur ce site.
Même si la quantité résiduelle de ces composants est faible, un apport quotidien de ces substances (chlore, nitrates, résidus, etc) est à limiter, par mesure de précaution.

Vous pouvez aussi  :
Traiter l’eau  en installant un système de filtration au charbon actif ou à osmose inverse. Il s’agit d’un appareil à adapter sur votre point d’eau de boisson (en général celui de la cuisine). Je préfère ce système plutôt que les carafes filtrantes car il est plus efficace. Il évite la stagnation de l’eau (source de développement microbien).

Boire de l’eau en bouteille : privilégiez l’eau de source (moins riche en minéraux), pour ne pas fragiliser vos reins (les eaux minérales sont déconseillées en cas d’hypertension ou de faiblesse rénale). Je consomme plutôt les eaux de sources suivantes : Mont Roucous, Montcalm, Rosée de la Reine. Mais la nature est faite de diversité, alors variez les sources !

5. Et l’eau gazeuse ?

Je la préconise de manière ponctuelle pour des personnes souffrant d’acidité gastrique ou après un repas copieux. Elle n’est pas adaptée aux personnes atteintes de ballonnements.

Par contre, souvent riche en minéraux, je ne suis pas toujours favorable pour les mêmes raisons que les eaux minérales, d’autant plus que son pH est plus acide que les eaux plates (en raison de la présence de gaz carbonique).

Concernant l’eau du robinet que l’on gazéifie soi-même, il faut être sûr de la bonne qualité de l’eau utilisée.

Conclusion

L’ eau est essentielle à la vie, c’est la base de notre santé et de notre vitalité.
Alors prenez soin de vous en choisissant bien votre eau de boisson !

 

Les conseils de Sophie

Saviez-vous que les minéraux présents dans l’eau sont difficilement assimilables par votre organisme ? Inutile donc de boire de l’eau minérale en pensant vous reminéraliser ! Puisez-les plutôt dans le règne végétal (fruits et les légumes crus, céréales complètes, fruits secs et oléagineux).

Pensez à la planète et privilégiez les contenants grands formats (ex : 5 litres) et surtout recyclez-les !

Evitez de réutiliser vos bouteilles en plastique car elles pourraient relarguer de fines particules de plastique… Optez plutôt pour une bouteille en verre.

Avez-vous déjà entendu parler de la bioélectronique de Vincent ?

C’est un ensemble de critères définissant la qualité de l’eau. Selon ce référentiel, une eau de bonne qualité possède un pH entre 6 et 7 environ, une faible teneur en minéraux (résidu sec inférieur à 50 milligrammes par litre), un potentiel réducteur (un rH2 de 25 à 28) et une résistivité élevée (>6 000 ohms).

Sophie Marchais

Sophie Marchais

Docteur en pharmacie et Naturopathe. Sophie rédige les articles de la rubrique santé, bien-être. Elle est experte par sa formation dans la connaissance des plantes, des mécanismes du corps humain et des compléments alimentaires. Elle délivre des conseils pour apporter confort et bien-être au quotidien avec des solutions naturelles. Elle exerce dans la Drôme (26), près de Montélimar, consulte à distance (téléphone ou Skype) et anime le site sonaturopathe.com. En indiquant que vous venez de la part de 50 ans dans le vent, Sophie vous offre un bilan iridologique gratuit.

Visiter son site web

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

4 commentaires sur l'article “Quelle eau choisir ? Les conseils de notre naturopathe

  1. Bravo les filles pour votre nomination ! Vous le méritez bien; Vos articles sont supers et vous savez vous entourer de professionnels compétents. L’article sur l’eau est très bien…même si le reste est aussi très intéressant. Bonne continuation pour le bénéfice de tous les quinquas !

  2. Travaillant dans les métiers de l’eau je trouve ça aberrant de jeter l’opprobre sur l’eau du robinet qu’on s’efforce, parfois a perte, à rendre potable a un prix dérisoire (en moyenne 0,3 ct/L) pour conseiller une eau à 50 ct/L.
    De mon point de vu la question du rapport qualité prix ne se pose pas vraiment…

    1. Bonjour Gael et merci d’avoir pris le temps de nous écrire. Notre article ne désapprouve pas l’eau du robinet mais permet à chacun de choisir son mode de consommation. Si vous avez d’autres précisions à nous faire part, elles seront les bienvenues. Très belle journée. Nathalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *