Ménopausée et je sens des pieds ! Quelles solutions ?

La ménopause est un processus naturel qui s'accompagne le plus souvent de certains désagréments. Ces derniers sont provoqués par le changement hormonal qui s'opère au cours de cette période. Et ils sont une source de gêne importante chez les femmes concernées. Sentir des pieds fait partie de ces problèmes qui apparaissent après l'entrée en ménopause. Quelles en sont les causes et quelles sont les solutions pour en venir à bout ?

menopausée et je pue des pieds

La ménopause est un processus naturel qui s’accompagne le plus souvent de certains désagréments. Ces derniers sont provoqués par le changement hormonal qui s’opère au cours de cette période. Et ils sont une source de gêne importante chez les femmes concernées. Sentir des pieds fait partie de ces problèmes qui apparaissent après l’entrée en ménopause. Quelles en sont les causes et quelles sont les solutions pour en venir à bout ?

Odeurs fortes au niveau des pieds : pourquoi ?

Sur le corps humain, certaines parties sont plus utilisées que d’autres. Les pieds sont l’une de ces zones, puisque nous les sollicitons quotidiennement. La voûte plantaire est constituée de près de 600 glandes sudoripares par centimètre carré. Le reste du corps n’en concentre en moyenne qu’environ 200 par centimètre carré. Le pied est par conséquent l’un des endroits de notre corps qui transpire le plus.

La sueur sécrétée par cette partie des membres inférieures et qui est essentiellement composée de sels minéraux et d’eau n’a normalement aucune odeur. Cependant, lorsqu’elle n’est pas évacuée convenablement et à temps, de nombreuses bactéries se développent dans ce milieu humide. Et elles se déposent le plus souvent entre les orteils. Ces microbes produisent ensuite des gaz très odorants. L’odeur dégagée est peu agréable et rappelle celle du fromage.

Elle peut être plus forte chez certaines personnes en fonction de la qualité et de la quantité de bactéries qui se développe chez elle. Ce phénomène de pieds malodorants provoque un inconfort et un mal-être profond chez les personnes qui en souffrent.

Pourquoi sent-on des pieds à la ménopause ?

La ménopause correspond à l’arrêt définitif des règles et donc à la fin de la période de fertilité chez la femme. Ce phénomène naturel induit un bouleversement hormonal qui cause de nombreux changements dans notre organisme. En effet, la ménopause se manifeste à l’épuisement du capital de follicules ovariens (1 million) dont nous sommes chacune dotées à la naissance. Ces petits sacs qui contiennent les ovocytes et qui sécrètent les œstrogènes diminuent progressivement pendant la vie reproductive de la femme.

Lorsque la quantité restante est inférieure à 1000, la production des œstrogènes n’est plus possible. Ces hormones jouent un rôle important dans le processus de thermorégulation. Ce qui signifie qu’elles permettent à l’organisme de maintenir une température constante. La chute du taux d’œstrogène provoque donc l’apparition de certains troubles dont les plus connus sont les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

La carence en œstrogène provoque donc chez la femme ménopausée des épisodes de transpiration excessive du corps et en particulier des pieds, le jour ou la nuit. L’importante sudation au niveau des pieds favorise la prolifération des bactéries et entraîne par conséquent le phénomène de pieds malodorants.

Les solutions pour lutter contre l'odeur des pieds chez la femme ménopausée

Il peut être très incommodant pour une femme de penser : « je sens des pieds » ou de ne pas être à l’aise avec l’odeur qui se dégage de ses orteils. Il est donc impératif de trouver un moyen pour lutter contre la mauvaise odeur qui provient de cette partie du corps. La première solution pour arrêter de sentir des pieds, c’est d’avoir une hygiène irréprochable. Pour cela, il est recommandé à la femme ménopausée de se laver les pieds à l’eau et au savon au moins une fois par jour. Une fois terminé, il faut s’assurer de bien les nettoyer et les sécher avec une serviette propre.

L’espace entre les orteils étant l’endroit où se développent le plus les bactéries et les champignons, il faut particulièrement en prendre soin. Un bain de pieds avec du bicarbonate, du sel marin et de l’acide borique permet d’éviter la prolifération des bactéries et des champignons. Grâce à son action anti-transpirante, le vinaigre blanc utilisé en bain de pied peut réduire considérablement la sudation au niveau de nos membres inférieurs.

De même, l’infusion de certaines plantes médicinales comme la sauge et le thym peut être utilisée pour éliminer les mauvaises odeurs. Il en est de même pour l’application de certaines huiles essentielles (huile essentielle de citron ou d’orange amère) sur les pieds. En ce qui concerne les chaussures et les chaussettes, il est conseillé d’éviter les matières synthétiques et de préférer le cuir et le coton.

La ménopause correspond à un bouleversement hormonal chez la femme. Elle est à l’origine de l’apparition de certains problèmes comme le phénomène des pieds qui sentent fort. La transpiration excessive des pieds due à la carence en œstrogène chez la femme ménopausée et la prolifération de certaines bactéries sont à l’origine de cette mauvaise odeur. Certaines solutions, dont l’utilisation de plantes médicinales et d’huiles essentielles ainsi qu’une bonne hygiène, permettent de venir rapidement à bout de ce phénomène.

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.