Savoir dire non, nos conseils

Savoir dire non, à son patron, à son conjoint, à ses enfants, sa famille ses amis… Oui, mais non ? Pourquoi est-ce si difficile, voire impossible pour certaines personnes ? Anne, notre coach de vie nous aide à découvrir ce qui se cache derrière ce sentiment d'incapacité à dire non et comment faire pour y remédier.

Savoir dire non, à son patron, à son conjoint, à ses enfants, sa famille ses amis… Oui, mais non ?
Pourquoi est-ce si difficile, voire impossible pour certaines personnes ?
Savoir dire non à des situations qui nous éloignent de notre vraie volonté simplifie le quotidien.
Découvrons ce qui se cache derrière ce sentiment d’incapacité à dire non et comment faire pour y remédier.

D’où provient cette fragilité ?

Notre façon d’interagir avec autrui est en lien avec nos états émotionnels.
Quand nous n’osons pas dire non, cela valide nos schémas de croyances qui engendre des peurs :
De la réaction de l’autre, de le blesser, d’être critiqué(e), d’entrer en conflit et donc du jugement des autres. La peur de déplaire, d’être rejeté(e) et par conséquent de ne pas être aimé(e).
Plus le lien affectif est fort avec la personne, plus il est difficile d’affirmer un non.

La nécessité de changer

Les bénéfices sont énormes. Communiquer sous l’emprise de la culpabilité et la peur est un poison qui détruit petit à petit la relation à soi et aux autres.
Affirmer nos besoins et notre positionnement n’est pas de l’égoïsme. C’est un respect de soi-même qui construit une relation saine avec l’autre.
Poser des limites, quel que soit le contexte, permet d’honorer la personne que nous sommes et surtout de nous aimer.

• Dans notre vie personnelle en disant non à nos enfants, notre conjoint, notre famille ou amis nous les faisons grandir. Nous leur permettons de mieux nous connaitre et de nous faire des propositions en accord avec ce que nous sommes.
• Dans notre vie professionnelle, tout accepter est un mode de fonctionnement qui risque de nous desservir et d’assombrir nos relations. Il est d’ailleurs une des grandes causes du burn-out.

Savoir dire non, permet d’accroître l’estime de soi et de responsabiliser l’autre. En effet, la réaction de l’autre lui appartient et nous n’avons pas à culpabiliser.

Développez le muscle du savoir dire non

Des sentiments de peur, de honte et de culpabilité sont le terreau des regrets.
L’important est de dissocier la situation de la personne. Dire non à un fait, à une situation ou à une proposition n’est pas un refus de la personne dans son intégralité.
Vous n’êtes contraint de rien. D’ailleurs si vous mesurez les conséquences de votre schéma dans le passé vous arrivez à la conclusion « Ah, j’aurais dû dire non ! ».

Un acte d’amour

Savoir dire non est un acte d’amour envers soi-même, il nourrit l’estime de soi et rend plus limpide la relation à l’autre. Il nous permet de prendre notre place, d’exprimer nos valeurs.

Alors tordons le cou à nos regrets en osant dire non un peu plus chaque jour. !

Anne Berlet

Anne Berlet

Anne Berlet est coach de vie certifiée et praticienne PNL expérimentée. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leurs phases de transitions afin qu'ils transforment les problèmes en solutions durables. Elle est créatrice de la méthode E.T.R.E, basée sur des outils puissants qui vous donne une vision claire pour passer à l'action et engendrer des résultats concrets. Vous gagnez en confiance en vous, en sérénité, vous êtes plus léger et faites des choix justes. Les séances s'effectuent en face à face ou à distance. Anne vous offre votre premier rendez-vous ! Précisez que vous êtes abonnés à la newsletter de 50 ans dans le vent.

Visiter son site web

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *