Manger sainement : et si on s’inspirait des Japonais ?

On ne le dit jamais assez : manger sainement contribue grandement à la préservation de la santé. S’il est un modèle en matière de nourriture saine, c’est bien le Japon, avec son nombre impressionnant de centenaires en bonne santé ! Considérée comme saine, délicate et raffinée, la cuisine japonaise cache de nombreuses autres vertus.

manger sainement alimentation japonaise

On ne le dit jamais assez : manger sainement contribue grandement à la préservation de la santé. Jeune ou plus âgé, cette pratique devrait faire partie de notre quotidien. Elle permet de se prémunir de nombreuses maladies et d’augmenter notre espérance de vie : plus elle est saine, mieux notre corps se portera.

S’il est un modèle en matière de nourriture saine, c’est bien le Japon, avec son nombre impressionnant de centenaires en bonne santé ! Considérée comme saine, délicate et raffinée, la cuisine japonaise cache de nombreuses autres vertus.

Manger sainement, c'est pas seulement pour perdre du poids ?

Quand on parle de manger sainement, on pense souvent immédiatement au poids. Notre corpulence est en effet la première conséquence visible de notre alimentation. Mais au-delà du poids, elle influe sur de nombreux autres éléments.

Notre alimentation quotidienne apporte à notre corps tout ce dont il a besoin pour fonctionner normalement. Glucides, lipides, protéines… tous ces éléments se trouvent dans ce que nous mangeons et buvons. La nourriture va donc soit nous fortifier, soit nous fragiliser. Dans ce dernier cas, les conséquences peuvent être irréversibles. En effet, notre alimentation peut affecter nos organes, nos muscles ou nos cellules. En ne surveillant pas ce que nous mangeons, nous pouvons ingurgiter des éléments en excès ou en carence, et à la longue, abîmer notre corps.

Quel que soit notre âge, une bonne alimentation est primordiale. On l’a fait pour nos bébés, on l’apprend -encore- à nos enfants, on le réexplique à nos parents âgés… En plus, pour les femmes cinquantenaires, qui ont souvent eu un ou plusieurs enfants, l’impact des grossesse et des carences alimentaires commence à se faire sentir, notamment l’ostéoporose. Et avec l’âge, on peut aussi être sujet à des allergies, des intolérances et autres dysfonctionnements. Pour ne pas avoir à subir ces désagréments, faire attention à ce que nous mangeons est nécessaire tout au long de sa vie. Comment manger sainement ? Faut-il prendre exemple sur le Japon ?

La cuisine japonaise, un exemple d'alimentation saine

manger sainement nourriture japonaise

De la gastronomie japonaise, nous connaissons les yakitoris, les sushis ou encore les ramen. Mais elle est bien plus que cela ! La cuisine japonaise a toujours été vue comme un exemple de raffinement et de subtilité, mais elle est aussi connue pour son usage d’ingrédients sains.

Au Japon, l’espérance de vie est longue et le taux d’obésité est faible. Seuls près de 3% de la population féminine est en surpoids. Un résultat qui s’explique par une alimentation et un mode de vie sains. Quels sont donc les secrets de la cuisine japonaise ?

Beaucoup de légumes & végétaux

Dans la cuisine japonaise, les légumes et les végétaux prennent une part importante. Certains d’entre eux, comme le soja et le konjac, commencent d’ailleurs à intégrer nos habitudes alimentaires. 

Aliments peu caloriques

Les Japonais consomment des aliments hypocaloriques, mais à valeur nutritionnelle non négligeable. Ils favorisent les poissons et crustacés pour accompagnent les légumes. Ils ont aussi pour habitude de consommer beaucoup de céréales complètes et légumes secs.

Pour les matières grasses, les Japonais privilégient celle de sésame et de colza, qui relèvent le goût des aliments sans les alourdir, sans oublier une bonne dose d’épices.

Enfin, ils ne mangent pas de produits laitiers ni de pain.

Une cuisson légère

Le premier secret réside indéniablement dans la qualité des aliments. Les Japonais prennent soin de cuisiner frais et en petite quantité. Néanmoins, la qualité est privilégiée : ils font attention à dénaturer le moins possible les produits.

Les ingrédients en eux-mêmes participent à la qualité des repas, mais les cuisiniers japonais évitent de chauffer les produits à température élevée. Cela altère en effet les aliments. Ils privilégient la cuisson rapide, possible grâce au wok.

Beaucoup d'eau & boissons chaudes

En effet, les Japonais ont pour habitude de boire beaucoup d’eau. Au minimum 1.5 L d’eau par jour voir plus. Et d’ajouter à cela, plusieurs thés dans la journée (2 thés au minimum, au jasmin, à la menthe, au matcha…).

Une alimentation à 80%

Le « hara hachi bu », consistant à ne s’alimenter que jusqu’à 80%. C’est à dire qu’ils s’arrêtent de manger avant de ne plus avoir faim.

De plus, pour segmenter les repas, les Japonais ont l’habitude de manger dans de petits bols, atteignant ainsi naturellement l’état de satiété et bien sûr avec des baguettes, ce qui les oblige à manger plus doucement… et à savourer !

Contenant des fibres et beaucoup de protéines (notamment d’origine végétale), l’alimentation japonaise repose sur une alimentation équilibrée et variée. Et si on essayait de s’en inspirer ?

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.