La Solitude Estivale : la tristesse des beaux jours. Comment ne pas être seule cet été ?

L’arrivée de l’été est souvent synonyme de joie, de bonne humeur et de retrouvailles sur les terrasses. Mais pour certaines personnes, cette période de l’année rime avec déprime et angoisse : c’est la solitude estivale. Comment se manifeste-t-elle et que faut-il faire pour en venir à bout ?

solitude estivale

L’arrivée de l’été est souvent synonyme de joie, de bonne humeur et de retrouvailles sur les terrasses. Mais pour certaines personnes, cette période de l’année rime avec déprime et angoisse : c’est la solitude estivale. Comment se manifeste-t-elle et que faut-il faire pour en venir à bout ?

Solitude estivale, quand l'été devient déprimant

En été, tout le monde s’en va pour les vacances. Les villes se vident peu à peu, les stores baissent, certains centres culturels ferment, laissant place à la dynamique estivale et à ses journées ensoleillées. En longeant les terrasses, l’on s’imagine en train de profiter du beau temps entre amis avant de se rendre à l’évidence que tout cela n’est qu’une nostalgie. Chacun fait sa vie de son côté, la ville est désertée (ou remplie de touristes que nous ne connaissons pas), et nous allons devoir compter sur nous même pour faire face aux prochaines semaines.

Ce sentiment de solitude n’est pas difficile à surmonter pour certaines personnes. Mais pour les plus sensibles d’entre nous, cela peut être véritablement handicapant. Dépression, angoisse, sentiment de nullité et troubles d’estime de soi sont quelques complications que cet état émotionnel peut apporter. De plus, le climat d’angoisse que la solitude estivale installe peut être particulièrement difficile à surmonter lorsque la personne traverse une période complexe sur le plan relationnel.

Comment s'en sortir et aller mieux ?

Certes, la solitude estivale peut être handicapante psychologiquement, mais elle n’est pas impossible à surmonter. Voici quelques conseils pratiques pour en venir à bout.

Accepter la situation et ne pas culpabiliser

L’un des facteurs qui compliquent la solitude estivale, c’est le sentiment de culpabilité. On se sent coupable « de se sentir seule » ou de ne pas avoir des amis avec qui s’éclater. Cet état d’esprit est à combattre. Nous devons accepter la situation et éviter de nous apitoyer sur notre sort. De plus, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas seules dans cette situation. Cela peut être réconfortant de savoir que de nombreuses autres personnes traversent les mêmes difficultés. Cela nous aide à réaliser que c’est normal.

Agir pour retrouver le bonheur en été

« Le pire ennemi de l’homme, c’est l’inaction », dit-on. Cette citation est également vraie en ce qui concerne la gestion d’une solitude estivale. Plus vous vous installez dans votre zone de confort, plus vous vous sentirez isolée. Pour éviter cela, il faut faire quelque chose de spécial. Il faut se surprendre soi-même. Une journée à la mer, une visite dans un musée, une sortie en solo au restaurant ou au cinéma : voilà autant d’idées de divertissements pouvant meubler nos journées. Le tout, c’est de rester dynamique et de ne pas hésiter à tenter quelque chose de nouveau !

S'ouvrir aux autres

En été, les personnes qu’on connaît sont peut-être trop occupées ou tout simplement indisponibles à cause d’un séjour à l’étranger, mais cela ne veut pas dire que nous ne comptons plus pour nos proches. Alors, nous pouvons appeler des amis pour leur proposer de faire des sorties, discuter plus souvent avec les voisins, ou faire de nouvelles rencontres dans les lieux de plaisance. Se mettre au sport est aussi une excellente façon d’évacuer les ondes négatives et de se libérer l’esprit. Enfin, il existe des sites et des applications de rencontres amicales qui proposent de faire des activités de groupe avec des inconnus pour élargir son cercle social.

Ce n’est qu’en prenant les choses en main de la sorte que nous pourrons dire adieu à la solitude estivale et aborder l’automne le sourire aux lèvres.

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

One thought on “La Solitude Estivale : la tristesse des beaux jours. Comment ne pas être seule cet été ?

  1. Merci pour cet article très intéressant. A 50 ans après ma séparation avec mon conjoint, de retour en France sans connaître personne, j ai en effet connu la solitude pendant plusieurs années (we, réveillon du nouvel an, été). Jusqu au jour où j ai décidé de m inscrire dans une assos AVF qui existe dans plusieurs villes de france, pratiquer la marche nordique, passé mon diplôme d animatrice marche nordique, ce qui m a permis de faire de belles rencontres amicales, apprendre la salsa dans une école. Je me suis aussi inscrite sur un site de sorties pour célibataires organisant des sorties de tout genre. Aujourd’hui je suis heureuse de ma vie, entourée de ma famille mais aussi de mes amis. Et j adore aussi me retrouver seule, parce que je l ai choisi et non subi.
    Comme le dit si bien l article, ne restez pas sans rien faire. Bougez, inovez et ne subissez plus la solitude. Bel été!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.