Connaissez-vous le syndrome Marie-Antoinette ? Les cheveux blancs en une nuit !

Phénomène rare qu’on appelle le syndrome de Marie-Antoinette est le fait d’avoir les cheveux qui blanchissent très rapidement et en totalité. Y-a-t-il des explications ? Est-ce une légende urbaine ? Des théories ont été avancées, on vous en fait part ici !

syndrome marie-antoinette

Phénomène rare, ce qu’on appelle le syndrome de Marie-Antoinette, ou canitie subite est le fait d’avoir les cheveux qui blanchissent très rapidement et en totalité. Cela a été le cas de notre dernière Reine de France peu avant sa décapitation, probablement à la suite du choc émotionnel provoqué par son arrestation et celle de sa famille, puis de leur condamnation à mort.

Marie-Antoinette ne fut pas le seul personnage célèbre dans ce cas. Thomas More, avocat et homme politique anglais, a vécu la même chose, dans sa prison de la Tour de Londres juste avant son exécution pour trahison en 1535. Jean Gabin, lui aussi, a vu tous ses cheveux blanchir en une seule nuit après l’attaque d’un convoi militaire dont il faisait partie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il n’existe à ce jour aucune explication claire quant à l’origine de ce syndrome. Comme il existe d’ailleurs peu de certitudes scientifiques sur le rapport entre le stress et le blanchiment des cheveux. Des théories ont été avancées malgré tout, on vous en fait part ici.

D’où viennent les cheveux blancs ?

L’apparition des cheveux blancs, ou canitie est l’un des signes de vieillissement les plus courants. C’est un phénomène naturel, tout à fait normal. Mais pourquoi nos cheveux blanchissent-ils ?

Les cheveux et les poils sont fabriqués au fond d’un bulbe pilaire. À cet endroit sont aussi stockés des mélanocytes responsables de la fabrication de la mélanine. Dans les follicules, il y a aussi des kératinocytes. Les mélanocytes transmettent aux kératinocytes la mélanine, dont dépend la pigmentation du poil. 

C’est, influencé par ses substances, que le cheveu prend naissance dans le follicule pileux et pousse en étant coloré depuis sa racine, comme s’il avait été trempé dans un petit pot de peinture. 

En vieillissant, la réserve de mélanocytes s’épuise parce qu’elle ne se régénère pas au cours de la vie. Ils ne transmettent plus le pigment. Avec le temps, lorsque de nouveaux cheveux poussent, ils ne se colorent plus, ils sont blancs. Sauf dans des cas exceptionnels et à la suite de pathologies particulières, le phénomène est définitif.

C’est le mélange des cheveux blancs et de ceux qui sont encore colorés qui donne ce charismatique effet poivre et sel à nos têtes vieillissantes. 

Les facteurs d’apparition des cheveux blancs

cheveux blancs en une nuit

Il existe des pathologies qui peuvent provoquer une canitie précoce : une pelade, un dérèglement de la thyroïde, une maladie infectieuse, ainsi que certaines carences en vitamines (B5, B8, B10). Dues à une mauvaise alimentation, voire à une malnutrition. L’usage excessif du tabac aurait aussi été mis en cause.

Le vitiligo est une maladie auto-immune due à la perte progressive des mélanocytes. Elle touche à la fois la peau et les cheveux. La dépigmentation qu’elle provoque est très localisée. Parmi les facteurs de risque d’apparition du vitiligo, on note, les coupures, blessures ou coups de soleil répétés. Mais aussi le choc émotionnel ou le stress.

D’autre part, des facteurs génétiques semblent exercer une forte influence sur l’âge d’apparition des premiers cheveux blancs. Lorsque nos parents ou d’autres membres de notre famille ont vu tôt leurs cheveux blanchir, il se peut que notre tour arrive tôt aussi. Pour renforcer cette idée, des chercheurs auraient démontré qu’un gène en particulier (le IRF4) serait impliqué dans la production et le stockage de la mélanine. (étude publiée dans la revue Nature Communication en 2016).

Le stress qui fait blanchir les cheveux : Est-ce une idée reçue ?

Nous avons pris l’habitude de dire que les soucis nous font « faire des cheveux blancs » et que le stress accélère le vieillissement. Mais peu de résultats d’études scientifiques démontrent clairement l’influence du stress sur la canitie.

Malgré tout, dans une étude publiée dans la revue Nature en 2020, des chercheurs du Département de cellules souches et de biologie régénérative, Université de Harvard et Harvard Stem Cell Institute, Cambridge, MA, États-Unis, ont donné quelques éléments de réponses : « Nous rapportons ici que chez la souris, le stress aigu entraîne le grisonnement des cheveux par l’épuisement rapide des cellules souches mélanocytaires. » 

Ainsi certains évènements traumatiques ou des situations de stress intense pourraient en effet faire blanchir notre chevelure, en provoquant la perte ou le dysfonctionnement des cellules responsables de la pigmentation.

Alors, le syndrome de Marie-Antoinette est-il une légende urbaine ?

marie-antoinette

Lorsqu’un évènement traumatisant empêche sa victime de gérer son ressenti, au moment où il se produit, on parle de choc psychologique. La violence des émotions provoquées peut être telle que le psychisme se trouve incapable d’y faire face. La personne est alors « débranchée » et se met à fonctionner en mode automatique. À ce moment-là, c’est le corps qui prend le relais et provoque des réactions parfois surprenantes.

Au-delà du mal-être qu’un stress intense provoque, il peut entraîner des conséquences délétères sur l’organisme, comme des problèmes cardiaques, par exemple. Et comme nous l’avons démontré plus haut la canitie précoce en fait probablement partie.

C’est ainsi que Marie-Antoinette en voyant son époux « perdre sa tête » a vu la sienne blanchir d’un seul coup. Et que Jean Gabin et tant d’autres personnages moins connus ont subi ce phénomène à l’approche d’une possible mort imminente.

Mais une incohérence persiste dans ce raisonnement : les nouveaux cheveux qui poussent sont soit colorés, soit blancs dès le début. Or leur pousse se fait à la vitesse moyenne de 1 à 2 cm par mois. Alors quand des cheveux déjà longs se voient blanchir en quelques heures ou quelques jours, l’explication ne tient plus debout.

 

2 hypothèses :

 

Pour répondre à ce dilemme, deux thèses différentes ont été énoncées :

Premièrement, le fait d’être emprisonnée aurait tout simplement empêché la Reine de se procurer ses teintures. Mais cela impliquerait qu’elle ait eu les cheveux blancs avant les évènements, alors qu’elle n’avait que 38 ans. Et cette explication ne s’adapte pas à tous les personnages cités plus haut.

Deuxièmement, une réaction auto-immune. À la suite d’un choc émotionnel, le système immunitaire serait capable de provoquer un brusque dysfonctionnement de la distribution pigmentaire dans les follicules pileux. Associé à une chute sélective des cheveux colorés, comme dans les cas de pelade, cela ne laisserait plus qu’une chevelure blanche comme neige.

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, 

Recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.