Une autre façon d’examiner une douleur

Parfois, je me lève le matin avec quelques douleurs et d’ailleurs, certains soirs, je me couche même avec ! Et si c’était l’occasion d’écouter ce corps ? Écouter ce qu’il a envie de me dire, ce qu’il me susurre depuis ce matin et que je n’entends pas ?!

ecouter son corps pour examiner une douleur

Parfois, je me lève le matin avec quelques douleurs et d’ailleurs, certains soirs,  je me couche même avec ! Et si c’était l’occasion d’écouter ce corps ? Écouter ce qu’il a envie de me dire, ce qu’il me susurre depuis ce matin et que je n’entends pas ?!

 

Que me dit mon corps ?

Parce que OUI ce véhicule dans lequel je me déplace depuis mon arrivée sur terre  est à ma disposition. À ma disposition peut-être, mais aussi à mon service. Parfois, quand je n’ai pas le décodeur pour  les messages que m’envoie le quotidien, mon corps vient m’aider. Quand j’ai une douleur, je cherche pourquoi j’ai mal, je cherche ce qui a pu provoquer cette gêne…
Et parfois, je trouve : je me suis un peu malmenée en dormant moins que nécessaire, en mangeant plus que besoin, en travaillant non-stop pendant plusieurs heures, etc.etc.

Et là, deux options s’offrent à moi :

La première, je réajuste mon temps de repos et/ ou mes choix alimentaires et /ou  mon rythme de travail. Mon corps me remercie rapidement de l’avoir non seulement écouté, mais surtout entendu ! 

La deuxième, je suis sourde (et oui après 50 ans, ça arrive !!) et je continue mon marathon sur tous les fronts. Tu veux jouer à ce jeu-là se dit mon corps et bien nous allons jouer. Va te coucher et demain je te parlerai un peu plus fort…

Et le lendemain, la légère douleur à la jambe  se transforme en une incapacité à poser le pied par terre !!

Eh bien, c’est décidé, je me repose ; de toute façon, je ne peux pas faire autrement…

Et là de ce fait, j’ai le temps de creuser, creuser et encore creuserEt malgré cette fouille intensive, toujours pas d’explication pour trouver l’origine de cette douleur qui vient perturber mon quotidien ?!

 

Quelle est cette douleur ? Que représente-t-elle ?

Et si j’allumais une lampe sur une autre facette de ce problème ? Et si cette douleur n’était pas là pour me montrer ce que je ne fais pas bien ? Peut-être représente-t-elle un poids dont je n’ai plus besoin ?  Mon corps est en train de chasser quelque chose devenu inutile dans ma vie et même si c’est douloureux, c’est pour du mieux. Alors là encore, deux options : 

La première, je lutte contre et même si j’y mets beaucoup d’énergie, souvent je perds.

La deuxième, j’accepte cette douleur, ce message et je l’accompagne ; si besoin, avec des antalgiques, si besoin avec du repos… Je dis clairement à mon corps qu’il peut prendre le temps dont il a besoin pour se libérer, car non seulement, je suis d’accord et surtout, je vais l’aider dans ce cheminement.

Alors oui, à partir de 50 ans, les douleurs sont parfois plus fréquentes. Et en même temps, nous avons eu le temps d’apprivoiser le décodeur de cette fabuleuse machine qu’est notre corps !

 

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Yvane Barreau Pavesi

« Infirme hier » (infirmière), coach de vie aujourd’hui. Yvane a rencontré le coaching en 2017 et ça a été une évidence. Ce métier est fait pour elle ! Elle se forme pour obtenir la certification et maintenant assume pleinement son côté thérapeute. Elle reçoit à son cabinet ou à distance, au téléphone ou par visio (merci le Covid de lui avoir appris à travailler autrement). Les personnes viennent la consulter quand elles ont besoin de ramener de la sérénité dans leur vie. Parfois c’est professionnel pour retrouver le plaisir d’aller travailler dans la joie. Parfois c’est personnel, voire intime et l’idée est de réapprendre à communiquer pacifiquement. Avec Yvane, tous les sujets peuvent être abordés sans aucun tabou et toujours avec bienveillance et le non-jugement. Et si vous avez envie de vous offrir une parenthèse de bien-être, sa deuxième passion est le massage des 5 continents qu’elle propose à son cabinet ou à domicile.

Visiter son site web

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

3 commentaires sur l'article “Une autre façon d’examiner une douleur

  1. Bonjour à toutes.
    Effectivement, je me suis complètement retrouvée dans cet article…..écouter son corps entre dans mes habitudes de vie peu à peu mais j’ai malgré tout du mal à accepter ces situations douloureuses à l’heure ou j’ai plutôt envie de bouger encore plus, durant mes temps libres plus importants…..alors je tente de modifier ma façon d’être et d’accepter les changements !
    Merci pour cet confirmation qui aide à vivre différemment..🌺✨🙏🎶💯🌺😘

  2. Bonjour depuis que je fais attention à mes douleurs et que j’ai appris à les décoder (suite à une dépression) j’écoute les signaux et pas seulement la douleur. Je note tous les jours mon emploi du temps et mon alimentation et comprends rapidement ce que j’ai fait en trop ou mes erreurs. Je ne me précipite plus sur les antalgiques, je m’accorde du repos tant pis pour l’heure ou je mange même si je n’en ai pas envie (anorexie) et SURTOUT J’ACCEPTE LA DOULEUR en essayant de me détendre. Relaxation, oublier mes « obligations » bouillotte sur le ventre,huiles essentielles….
    Depuis je gère beaucoup mieux mon corps et mon esprit !

  3. Article intéressant. Il est vrai qu’il faudrait que je m;écoute un peu plus. Je ne prend pas le temps pour ca mais c’est compliqué quand on est pas habitué. Bonne journée à toutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.