Pourquoi la nature nous ressource ?

Peu à peu, le besoin d’espace, de respirer et de se reconnecter avec la nature sont redevenus essentiels pour combler cette sensation d’étouffement. Voyons comment ces plaisirs simples vont nous aider physiquement et moralement à nous adapter et patienter jusqu’à un retour à la normale…

le vert nous ressource

 

Pourquoi la nature nous ressource ?

Même si le confinement est derrière nous, nous nous rendons bien compte que notre vie d’avant n’est pas encore possible… Certes on peut revoir nos proches si on est en métropole, mais si la joie de les retrouver est bien présente, on est toujours contraints de respecter les gestes barrières, de modifier nos habitudes et surtout avec nos aînés.

Ce nouveau cadre de vie continue de nous imposer des règles et des limites que nous n’avions jamais envisagées ni rencontrées. Et paradoxalement, lorsque l’être humain est privé de liberté, la frustration lui donne encore plus envie de l’interdit…

On se rend donc bien compte que le déconfinement n’est pas si facile à gérer. L’enfermement que nous avons subi a renforcé notre besoin d’évasion et de rêves. Il a aussi provoqué des stress inédits, car cet arrêt mondial imprévu était relié à notre santé.

Peu à peu, le besoin d’espace, de respirer et de se reconnecter avec la nature sont redevenus essentiels pour combler cette sensation d’étouffement. Voyons comment ces plaisirs simples vont nous aider physiquement et moralement à nous adapter et patienter jusqu’à un retour à la normale…

la nature nous ressource

 

Le végétal nous calme

On entend dire après le confinement, « je dois passer au vert », « Je n’ai pas ma dose de nature !». Et c’est un fait, le vert nous apaise et calme le stress. La nature nous ressource et éveille nos cinq sens. Ce qui agit bénéfiquement sur notre santé mentale et physique.

Pour cela, il faut savoir prendre le temps d’accueillir la vie, d’observer, de ressentir et de respirer. Comme par exemple faire une marche, ou simplement retirer ses chaussures pour ressentir l’herbe masser ses pieds, gratouiller la terre, entourer un arbre avec ses bras, lire allongée dans l’herbe, écouter, laisser l’air frais caresser ses joues…

Loin de l’agitation permanente, la déconnexion opère, on fait le vide et on se recentre sur l’essentiel. On peut clairement ressentir que la nature nous ressource de l’intérieur. De nombreux ouvrages décrivent les bienfaits de la silvothérapie.

calin arbre

 

Le vert fait lâcher prise

Oui à la couleur verte dans nos environnements !

Que ce soit par le développement des parcs en ville, au retour des arbres dans les cours d’école, ou alors aux plantes vertes dans les maisons, sur les balcons, dans les bureaux…

On parle même « de l’effet fenêtre satisfaction et concentration » pour des élèves ou des salariés qui ont une vue sur de la verdure.

Tout le monde n’a pas la chance de posséder un jardin, mais mettre quelques touches de vert dans la maison, on peut le faire !

balade dans la nature

 

La nature nous ressource et améliore la concentration

Il faut savoir qu’en milieu urbain, notre cerveau est sursollicité par des bruits, des images, des odeurs de pollutions… et il ne prend plus le temps d’observer et d’accueillir.

En pleine nature, les stimuli sont nettement moins agressifs et plus plaisants. Notre cerveau moins « surchargé » savoure cette pause bénéfique. L’attention est moins dispersée et la concentration est plus efficace.

Alors à l’aube de la saison d’été, profitons des belles journées pour apprécier notre relation avec la nature en adaptant nos trajets, notre planning et nos sorties de week-ends !

vegetal concentration
Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *