Profiter des vacances pour faire une vraie pause

Les vacances approchent et vous allez enfin pouvoir vous détendre. Et si c’était justement le bon moment pour apprendre à bien souffler, au sens propre comme au figuré et faire une vraie pause ? Corinne, sophrologue, nous délivre 3 exercices pour lâcher prise et vraiment profiter.

Les vacances approchent et vous allez enfin pouvoir souffler, et si c’était justement le bon moment pour apprendre à bien souffler, au sens propre comme au figuré et faire une vraie pause ?

1. J’apprends à respirer

Prendre le temps de bien respirer est une façon de lâcher prise, d’être plus calme et de se reconnecter à soi-même.

Je vous propose 2 exercices de respiration :

La respiration thoracique pour évacuer ses soucis

Afin d’évacuer mes soucis, je place mes mains sous ma poitrine, au niveau de mes côtes. J’imagine ma cage thoracique comme un accordéon qui va s’ouvrir quand je vais inspirer et se fermer quand je vais expirer.
Je prend une grande inspiration en soulevant ma poitrine puis je souffle doucement par la bouche en imaginant évacuer tous mes soucis, en les faisant sortir de ma cage thoracique…

Et je recommence l’exercice au moins trois fois.

La respiration abdominale pour installer le calme

Afin de faire venir le calme en moi, je me concentre sur mon ventre et sur ma respiration abdominale.
J’imagine que mon ventre est un ballon : quand j’inspire, je gonfle le ballon et quand j’expire, je dégonfle le ballon. Afin de bien sentir les mouvements de mon ventre, je peux poser mes 2 mains à plats sous mon nombril.
Maintenant j’imagine que j’inspire du calme par le nez en gonflant mon ventre et que je diffuse ensuite tout le calme dans mon corps en rentrant mon ventre à l’expiration.

2. Je prends le temps de redevenir un enfant

Les enfants rient, jouent, courent, sautent… sans se poser de questions. Ils sont en connexion avec leur corps et leur sensation. Et vous ?

Quand on devient adulte, on se met des filtres, des barrières et on s’éloigne petit à petit de nos ressentis corporels et émotionnels.

Les vacances sont l’occasion de goûter de nouveau aux plaisirs d’autrefois :

  • Courir pieds nus sur la plage, dans l’herbe…
  • Danser avec des amis, avec ses petits enfants…
  • Sentir son corps au contact de l’eau, du vent…
  • Rire et se laisser aller à une séance de chatouilles avec son conjoint, ses enfants, petits-enfants…

Lâchez vos barrières mentales et laissez-vous porter par l’insouciance des vacances.

3. J’enregistre dans mon écran mental tous ces moments de bonheur

Afin de capitaliser sur le bienfait des vacances quand je serai rentrée, je vais enregistrer sur mon écran mental tous les moments de bonheur.
Pour ce faire, dès que je me sens pleinement heureuse pendant mes vacances, je m’accorde une pause pour enregistrer ces informations. Je ferme les yeux, je prends une grande inspiration et je souffle tout doucement pour diffuser ces sensations agréables dans tout mon corps. Je porte attention à toutes les sensations corporelles que me procure ce moment de bonheur et je les ancre en moi, juste en en prenant conscience.

Cet exercice peut également ce faire le soir avant de s’endormir en revisualisant tous les moments de bonheur de la journée et en les inscrivant dans votre écran mental.

Bonnes vacances !

Corinne Geoffroy

Corinne Geoffroy

Sophrologue certifiée, Corinne intervient dans la rubrique Bien-Être & Psychologie. Elle accompagne les personnes dans la gestion du stress, les problèmes de sommeil, la gestion des émotions ou encore la préparation mentale. Elle est également praticienne en neurosciences appliquées et Maître enseignante Reiki Usui.Corinne reçoit à son cabinet à Poissy (78). La 1ère séance à moitié prix si vous venez de la part de 50 ans dans le vent.

Visiter son site web

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *