Refaire son CV à 50 ans

À 50 ans, on a encore de la ressource et même si on est classé dans la catégorie des seniors, tout est encore possible. Alors, comment résumer 20 ans passées dans la même entreprise ou au contraire un parcours plus original ? On vous dit tout sur les erreurs à éviter sur son CV et surtout comment mettre en valeur votre profil de compétences.

Refaire son CV - Femme en train d'écrire sur un cahier

Licenciement, mutation, reconversion changement d’orientation professionnelle, envie de bouger
À 50 ans, on a encore de la ressource et même si on est classé dans la catégorie des seniors, tout est encore possible. Et avec l’âge de la retraite qui recule, il nous reste encore de longues années de travail.

Comment résumer 20 ans passées dans la même entreprise ou au contraire trouver un fil conducteur dans un parcours plus original ? On vous dit tout sur les erreurs à éviter sur son CV et surtout comment mettre en valeur votre profil de compétences.

Épreuve de la feuille blanche

À ce stade, posez-vous la question : Qu’est-ce que je souhaiterais faire ? Quels sont mes points forts ? L’important, donner du sens et définir des voies !

Avant même de commencer la rédaction de votre CV, il faut définir clairement vos attentes : les postes et entreprises que vous souhaitez cibler, la zone géographique, les missions attendues. Cette étape vous permettra d’évaluer rapidement les points à mettre en exergue dans votre CV.

Évitez le CV trop long

3 secondes… C’est la moyenne de lecture d’un CV par le recruteur. On oublie les 4 pages pour n’en garder qu’une seule voire deux.
La règle : synthétisez ! De manière générale, il est préférable d’indiquer les emplois datant des 15 dernières années. Cependant, si une expérience vous parait pertinente par rapport au poste souhaité, mentionnez-la et mettez-la en avant.

Présentation

2 solutions. Pour la première, le CV chronologique ne mettra pas forcément votre savoir-faire en valeur. La deuxième solution, le CV fonctionnel. On vous le conseille ! Il s’organise en trois parties : compétences, expériences, formation. Pensez bien à indiquer votre niveau linguistique et les compétences informatiques.

Astuce : afin de vous démarquer, vous pouvez placer en en-tête une phrase d’accroche résumant votre profil, vos résultats ou encore le poste visé.

Vigilance sur les intitulés de poste et diplômes

Le poste que vous occupiez il y a 10 ans a peut-être changé d’intitulé. C’est notamment le cas dans les domaines de la communication et l’informatique, où beaucoup de termes sont désormais anglicisés. Même conseil pour vos diplômes, mentionnez les équivalents actuels.
La mise à jour de ce type d’informations est importante pour la personne qui vous découvre mais également pour les robots informatiques qui peuvent retraiter et trier votre CV déposé en ligne.

On soigne la mise en page

Les tendances graphiques évoluent. On bannit donc les polices trop originales ou désuètes : Garamond, Comic sans MS, ou autre Papyrus… Un conseil valable également pour vos emails et mise en page !
On retient généralement deux couleurs sobres, en évitant bien-sûr le fluorescent et les fioritures. Toujours dans l’esprit de synthèse, l’utilisation des listes à puces ou tirets est préférable aux gros pavés de texte.
Astuce :  si vous n’êtes vraiment pas un as de la mise en page : des logiciels comme Word proposent des modèles de CV prêts à remplir. Vous pouvez vous en inspirer.

Âge, photo, statut… C’est obligatoire ?

Il existe plusieurs partis pris. Omettre des informations dans son CV est frustrant pour le recruteur mais peut vous éviter d’être victime de discrimination. Toutefois, indiquer son âge, c’est l’assumer pleinement et témoigne d’une forte expérience. Il est simplement judicieux de ne pas le placer en évidence afin de ne pas focaliser l’attention sur ce point.
Pas d’obligation pour la photo, mais cela peut devenir un atout si elle vous valorise et montre votre dynamisme. Évitez donc la photo de vacances !

Les réseaux

Aujourd’hui, la plupart des offres sont en ligne. Rédigez votre profil professionnel sur LinkedIn et Viadéo. Cela vous offre une meilleure visibilité et montre également votre maîtrise des nouveaux outils informatiques.

Surtout, si vos recherches d’emploi s’avèrent infructueuses après plusieurs mois, ne désespérez pas. Plusieurs organismes peuvent vous venir en aide gratuitement. Renseignez-vous.

Bon courage !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

3 commentaires sur l'article “Refaire son CV à 50 ans

  1. On a vite l’impression d’être hors circuit, ou has been,.. Les stages à l’APEC m’ont permis d’avoir un avis critique et extérieur sur ma présentation ; et c’es très révélateur. Cela m’a également permis de retravailler les mots clés de mon CV.
    Exemple : NTIC en 2000 (Nouvelles technologies de l’info et de la communication) est devenu IT
    Marketing, Merchandising, s’inscrivent dans mes activités professionnelles, mais je ne les nommais pas ainsi…
    le trop plein d’informations saoule, et dans les ateliers, quand vous faites l’exercice de sélectionner des CV pour un poste, vous réalisez que le vôtre est à revoir…
    L’expérience et le caractère plus affirmé d’une quinquas, peuvent parfois effrayer un recruteur…
    Bref, c’est la galère, mais on constate également sur ces ateliers, qu’il y a beaucoup de gens de qualité qui sont dans la même situation que vous, et on se sent « moins tâche »
    On apprend à valoriser ses compétences et c’est une façon de rester dans le monde actif (pas isolé derrière son ordi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *