Les jus, une nouvelle manière de s’alimenter ?

On les voit partout : dans des livres de recettes, des sites de cuisine, des bars et des corners dédiés. Les jus mélangent les fruits, les légumes, parfois les deux ensemble. Tout vert, tout rouge ou super colorés, ils donnent envie de les tester !

On les voit partout : dans des livres de recettes, des sites de cuisine, des bars et des corners dédiés. Les jus mélangent les fruits, les légumes, parfois les deux ensemble. Tout vert, tout rouge ou super colorés, ils donnent envie de les tester ! C’est effectivement la nouvelle façon rapide et simple de prendre un repas sur le pouce, de ne pas culpabiliser ou d’entamer une cure détox avant l’été… Et si vous suivez quelques influenceuses sur Instagram, on a même l’impression qu’elles ne se mettent plus à table ! Alors quid des jus ? Comment les consommer ? On vous éclaire !

Les bienfaits des jus

Boire avec plaisir et s’hydrater en plus, c’est bien !

On nous le répète assez, il faut boire et encore plus à nos âges, mes « petites dames » ! Mais certaines d’entre nous ont du mal à boire de l’eau ou même des tisanes, alors un jus c’est plus plaisant car c’est goûteux. C’est comme une impression de consommer un dessert ou un apéritif ! (sans chips bien sûr). Et en plus, contrairement aux sodas, aux sirops ou aux jus que l’on peut trouver dans le commerce, les jus « maison » sont peu caloriques et moins riches en glucides. Ils sont plus naturels et ne comprennent ni conservateurs, ni additifs !

Le plein de vitamines et de minéraux

Les jus sont une alternative possible à la consommation de fruits ou de légumes. On les prépare – quand c’est possible – à partir de matières premières fraichement cueillies et bio de préférence. Par l’absence de cuisson, les jus couvrent une bonne part de nos besoins journaliers en vitamines et minéraux. On préférera les fabriquer à l’aide d’un mixeur, d’un extracteur ou d’une centrifugeuse qui permettent de conserver un maximum les micronutriments déjà présents dans les fruits et les légumes.

Concentrer plein d’antioxydants dans un verre

Il existe tout plein de recettes variées qui proposent des associations inédites et mettent en valeur des fruits et des légumes que nous cuisinons peu. Qui a l’habitude de manger une assiette de petits pois avec de la pomme, du fenouil, de la menthe et du kiwi ? Dans un jus, on peut tout associer en une prise ! Les antioxydants permettent de lutter contre les effets nocifs des radicaux libres et limiter les risques de certaines maladies. Les fruits et les légumes en contiennent, alors pour cela, c’est tout bon ! Petite astuce : mélangez-les par couleur, c’est encore mieux car chaque couleur correspond à des pigments protecteurs.

Une autre façon de manger « tout cru »

Certaines fibres contenues dans les fruits et les légumes peuvent provoquer des maux (type douleurs intestinales, ballonnements, troubles digestifs…). Lorsque l’on a un intestin irritable, les jus sont une alternative pour ne pas subir ces désagréments. Avec un blender ou un extracteur, on peut ainsi les consommer et bénéficier de leurs apports en micronutriments hors cuisson.

Drainer les émonctoires.

Les émonctoires sont les organes clés de notre organisme pour éliminer nos déchets (au nombre de cinq : le foie, les intestins, les reins, la peau et les voies respiratoires). Le drainage des émonctoires se fait avec des aliments qui favorisent ou boostent l’élimination des toxines. Selon leur composition, les jus participent à ce drainage.

Remplir en grande partie nos besoins journaliers en fruits et légumes

Pour ceux qui n’aime pas la verdure, ni la cuisine… Il est facile de consommer des jus ! Mais il faudra tout de même consommer des fruits et des légumes sous une autre forme pour pallier les apports en fibres dont nous avons besoin.

La tendance du juicing

La tendance du juicing (mono-consommation de jus sur quelques jours pour une cure détox) expose à terme l’organisme à des carences. On sait qu’il faut 20 minutes minimum à notre cerveau pour libérer l’hormone de satiété qui régule notre appétit. Avec les jus, l’effet satiété n’est pas présent et ne se déclenche pas. Boire un jus cale momentanément notre estomac mais la forme liquide ne permet pas la mastication. Les jus ne contiennent pas assez de fibres et le temps de repas est réduit. L’effet rebond est le risque de « se jeter » compulsivement sur le frigo et de manger boulimiquement du sucré. Alors oui, vous perdrez du poids rapidement… Mais gare à l’effet yoyo !

Comment et quand les consommer les jus ?

Dans le quotidien, le mieux est d’intégrer les jus dans une alimentation variée et équilibrée en pratiquant de l’exercice physique régulièrement. Et oui, on écrit toujours les mêmes évidences… On consomme un à deux verres de jus par jour : par exemple, le matin à la place du fruit, au goûter ou à la place d’une entrée. On peut leur apporter encore plus de saveurs en ajoutant des épices ou des herbes fraiches.

Et si vous n’avez pas le temps de faire vos jus, certains sites peuvent vous livrer. Lisez bien les étiquettes pour vérifier les compositions !

La p’tite recette exemple pour garder la forme !

En voici une mais il y en a plein d’autres !

• 3 carottes
• 2 pommes vertes
• 1 orange
• 1 concombre
• 1 peu de persil

Bien nettoyer les légumes. Les choisir bio de préférence. A l’aide d’un extracteur, les insérer un à un et servir dans un verre. Consommer dans les 30 minutes qui suivent.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *