Voici comment se faire des amis !

Nous avons toutes besoin des relations avec les autres pour préserver notre équilibre. Il est possible de se faire des amis à tout âges, néanmoins trouver les occasions de faire des rencontres amicales demande quelques efforts.

se faire des amis

Nous avons toutes besoin des relations avec les autres pour préserver notre équilibre, même à l’époque du tout numérique et du télétravail. L’estime de soi, la capacité de résilience face aux épreuves de la vie, dépendent beaucoup des relations que l’on noue avec le monde qui nous entoure. 

Or, parfois on se retrouve un peu isolé socialement. Parce qu’on vient d’arriver dans une région ou une ville inconnue, ou parce qu’on a passé trop de temps concentrée sur son travail, ou sur sa famille proche. En outre, certaines personnes sont trop timides ou renfermées pour aller facilement vers les autres.

Il est possible de se faire des amis à tous les âges et dans tous les milieux sociaux. Néanmoins, trouver les occasions de faire des rencontres amicales demande quelques efforts. Il s’agira ensuite de savoir se faire apprécier des autres, tout en restant soi-même et sans tricher, pour être à même de construire des rapports amicaux sains et durables.

 

Se faire des amis : les différentes façons de faire des rencontres

 

Établissez la répétition

Décrit par le psychologue américain Robert Zajonc en 1968, « l’effet de simple exposition » induit une perception positive à la suite de la proximité répétée avec un objet, une image ou une personne. Il est largement exploité par les professionnels du marketing et en politique. 

En matière d’amitié, ce phénomène se traduit par le fait que la répétition des rencontres avec une personne inspire inconsciemment une pensée positive à son égard. Elle nous paraît de plus en plus sympathique et nous nous y attachons. 

Alors pour se faire des amis, la première recommandation est de sortir, et d’aller régulièrement dans les mêmes endroits. En effet, adopter des routines de proximité pour faire ses courses, aller boire un verre souvent dans le même bar, favorisera les contacts répétés avec les habitués des lieux.

Plus nous paraissons sympathiques aux gens, plus ils s’ouvrent à nous, et nous font rencontrer d’autres personnes de leur entourage. C’est cet effet boule de neige que l’on cherche à obtenir. 

 

Soyez disponible

Mais cela ne suffit pas pour créer un réseau de relations amicales durables. Il faut aussi partager des choses et des valeurs avec les autres pour développer ses compétences sociales. 

Pour cela, il faut se montrer disponible, proposer des activités, rendre des services, lancer des invitations. Être proactive, en somme. C’est plus souvent dans l’action que se nouent les plus belles amitiés, parce qu’elles se construisent sur des souvenirs et des moments communs.

Mais il existe aussi d’autres points de contact potentiels à identifier. Pour les sportives ce sera le club de randonnée ou le cours de gym collectif, pour les lectrices, la bibliothèque, pour les altruistes, le bénévolat, etc. En résumé, il faut sortir de sa zone de confort et aller au contact des gens qui pourraient avoir des passions et des activités proches des nôtres.

 

Les sites et applications 

Et puis, il y a les sites et les applications. Les réseaux sociaux ne nous viennent pas forcément à l’esprit tout de suite, puisque ceux que l’on cherche à rencontrer sont plutôt des personnes réelles. Pourtant, ils sont à considérer comme des sources de contact essentielles et facilement accessibles. 

Les sites de rencontres amicales sont nombreux sur la toile et ont trois avantages très importants. Premièrement, tous les inscrits ont le même objectif : trouver des amis. Deuxièmement, pour les timides et les méfiants, faire connaissance virtuellement d’abord peut aider à faire « le tri » avant de passer à l’étape suivante. Et enfin, beaucoup de sites proposent des activités qui permettent de se rencontrer dans un cadre plus ludique et en groupes.

 

Savoir se faire aimer des autres

Maintenant que nous savons où chercher des personnes à rencontrer, voyons comment se faire aimer par elles. Parce que pour construire des amitiés, il faut d’abord inspirer la sympathie. Or, c’est la façon dont nous abordons les gens qui influe sur leur réaction à notre égard.

 

La première impression compte !

En effet, notre attitude et la première impression que l’on dégage ont une très grande importance. Elles peuvent aussi bien provoquer l’attirance que le rejet. Lorsque l’on cherche à plaire aux autres, il faut donc rester coquette, même lorsque c’est l’amitié qui est recherchée. Avoir une apparence négligée fait fuir les gens.

Et puis, si on aborde une personne avec les bras croisés sur la poitrine, les yeux froncés, le visage fermé, il y a de grandes chances qu’elle prenne la fuite de peur de nous déranger. Le corps a son langage propre auquel il faut être attentive.

 

Soyez positive

Parce que, à l’inverse, la meilleure garantie de sympathie qui soit est la positivité et l’ouverture. Le sourire est une arme absolue, l’humour encore plus. Il montre notre bonheur et le communique aux autres. Il faut aussi être bienveillante avec ses interlocuteurs, être attentive à leurs besoins et leurs affinités. S’ils se sentent bien avec nous, c’est déjà un peu gagné.

 

Soyez sincère

Ensuite, il faut nous intéresser sincèrement aux personnes en leur posant des questions sur eux, en les complimentant, et en prononçant souvent leur prénom. Cela peut renforcer une confiance mutuelle nécessaire à la construction d’un lien d’amitié. Ne parler que de nous nous ferait passer pour trop autocentrée.

 

Dites NON à la négativité !

Éviter tout ce qui est négatif, aussi. Ne pas nous plaindre à tout bout de champ en détaillant notre ordonnance et nos problèmes de voisinage, ou pire … de couple ! Il faut être optimiste et positive. Cependant, montrer notre soutien aux autres dans des moments délicats apporte beaucoup de valeur à la relation.

 

Soyez ouvertes sans être collantes

Et enfin, pour se créer des liens solides et durables et se faire apprécier par des personnes qui nous apparaissent comme des amis potentiels, il faut tout simplement aller à leur rencontre le plus souvent possible. C’est une démarche à faire avec enthousiasme et spontanéité. Parce que, pour nous aimer telles que nous sommes, il faut bien que ces personnes apprennent à nous connaître.

Mais attention ! Les gens trop collants et qui forcent le contact font peur. Alors pour ne pas transformer le phénomène de simple exposition en syndrome de Stockholm, il est de bon ton de se montrer disponible et présent, mais sans s’imposer trop lourdement. 

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.