Bien vivre l’Andropause (La ménopause chez l’homme)

Andropause… c’est un terme qui vous est inconnu ? Pour faire simple, il s’agit de la ménopause, mais en version masculine. De quoi s’agit-il vraiment ? Comment reconnaître les signes ? Ensemble, levons le voile sur ce phénomène naturel encore grandement méconnu du grand public.

bien vivre l'andropause

L’andropause… c’est un terme qui vous est inconnu ? Pour faire simple, il s’agit de la ménopause, mais en version masculine.

Chez nous les femmes, la ménopause est une phase par laquelle on doit toutes passer à un moment donné dans notre vie. Par contre, Ce n’est pas toujours le cas pour nos chers messieurs. En effet, seulement le quart de la population quinquagénaire masculine est touché par ce syndrome.

De quoi s’agit-il vraiment ? Comment reconnaître les signes ? Ensemble, levons le voile sur ce phénomène naturel encore grandement méconnu du grand public.

L'andropause : Qu’est-ce que c’est ? Qui est concerné ?

l'andropause qu'est ce que c'est ?

Comme pour la ménopause chez la femme, l’andropause pointe le bout de son nez entre 45 et 55 ans. Elle est caractérisée par un trouble associé à la réduction de la testosterone dans le corps.

La testostérone, rappelons-le, est l’hormone responsable de la masse musculaire, la gravité de la voix, le système pileux important qui caractérise les hommes. Les médecins préfèrent le terme « DALA » ou Déficit androgénique lié à l’âge pour qualifier ce phénomène.

Aucune inquiétude à avoir puisque l’andropause fait partie du processus normal de vieillissement. Le fait est que cette baisse du taux de testostérone s’accompagne souvent de symptômes physiques et psychologiques chez les hommes. Mais contrairement à la ménopause, l’andropause ne marque pas la fin de la fertilité pour les hommes.

Quels sont les symptômes ?

symptômes andropause

Messieurs, comment reconnaître que vous êtes en train de franchir le cap de l’andropause ? Tout d’abord, la qualité des érections est susceptible de changer. Elles seront moins nombreuses et moins rigides. Cela peut aussi s’accompagner d’une baisse de la libido. 

Il se peut aussi que vous ressentiez une baisse d’énergie. Cela vous poussera à rallonger ou à multiplier les petites siestes et pauses dans la journée. Cette fatigue inhabituelle pourrait vous rendre un peu grincheux de temps à autre. Et oui l’irritabilité un peu plus importante, ça n’arrive pas qu’aux femmes ménopausées !  À cela s’ajouteraient d’éventuels troubles du sommeil.

Du côté physique, il se peut que vous ayez droit à une petite augmentation du tour de taille, ce qui va de pair avec une perte de la masse musculaire. De plus, l’andropause peut s’accompagner d’une baisse de la pilosité sur le visage, le haut et le bas du corps.

Traitement et prévention

conseils andropause

Il est possible de prévenir les petits désagréments de l’andropause en essayant d’adopter un mode de vie sain. Essayez de privilégier les jus de fruits lors des sorties au bar avec les amis (plus facile à dire qu’à faire). En effet, la consommation d’alcool ralentit la baisse du niveau de testostérone dans le sang.

Dans le même temps, revoir son alimentation en limitant la consommation d’aliments trop sucrés ou salés est conseillé. Ils entravent en effet à la production d’hormones.

Enfin, multiplier les petites escapades du week-end favorise le bien-être. En parlant de bien-être, le yoga peut devenir votre meilleur ami en cette période, car il va vous aider à vous relaxer.

De plus, parlez-en à votre partenaire, n’hésitez pas à communiquer ! La communication vous aidera à extérioriser et à mieux gérer cette nouvelle étape de votre vie. Et à deux, c’est plus facile !

Par ailleurs, il existe de nombreux traitements pour diminuer les symptômes liés à l’andropause.

La thérapie de remplacement de la testostérone dans le sang en fait partie. La testostérone peut vous être administrée via l’utilisation de timbres transdermiques, de capsules ou par injection. Il existe aussi un gel de testostérone à appliquer directement sur la peau. Pour toute demande ou prise de traitement, consultez un médecin. Celui-ci vous expliquera tous les traitements et alternatives en détail afin de prendre les meilleures dispositions à votre égard.

Respirez, profitez de la vie et n’oubliez pas que cette phase est tout à fait naturelle et fait partie de la vie. 

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *