Adoptez les gestes zéro déchet au bureau !

On trie à la maison mais comment passer en mode Zéro Déchet au bureau ? On en a l'intention mais on ne sait pas toujours comment faire. Elodie de mylittlecabane.fr nous donne quelques conseils pour démarrer notre transition écologique. A partager entre collègues !

L’écologie est de plus en plus présente dans notre vie quotidienne, mais avez-vous déjà pensé à passer en mode Zéro Déchet au bureau ? On en a l’intention mais on ne sait pas toujours comment faire. Voici quelques conseils pour démarrer votre transition écologique :

Quelques chiffres :

→ 13 millions de français(es) travaillent dans un bureau soit 46% de la population active
→ Chaque salarié produit entre 120 et 140 Kg de déchet par an sur son lieu de travail (dont ¾ de papiers)
→ 50% de la consommation d’énergie au bureau est pour le chauffage
→ Un mail, une vidéo, une requête web, un téléchargement parcourt en moyenne 15 000 Km
→ L’achat éco-responsable n’est appliqué que par 27% des entreprises pour le matériel informatique, 21% pour le mobilier et 18% pour les fournitures de bureau
→ Le tri des déchets sur le lieu de travail ne concerne que 53% des collaborateur(trice)s

Quelques conseils pour démarrer le zéro déchet au bureau

1) Internet et e-mail

C’est maintenant dans notre quotidien d’envoyer, de recevoir des mails et de naviguer sur Internet. Mais ces gestes ne sont pas anodins et participent à la pollution. Parmi les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique, 25% sont dues aux Data Center, 28% aux infrastructures et 47% aux équipements des consommateurs.

Pour limiter cette pollution voici quelques conseils :

  • Classez vos mails dès leur arrivée : supprimez mails inutiles ou que vous avez traités afin de ne pas surcharger votre boîte mail ainsi que les spams
  • N’envoyez des mails qu’aux personnes concernées : inutile de mettre tout le bureau en copie ou d’utiliser systématiquement la fonction “répondre à tous”
  • N’envoyez des mails que si nécessaire
  • Allez directement sur le site recherché en utilisant l’historique de vos consultations et en créant des favoris dans votre navigateur
  • Utilisez des mots clés pertinents pour faire vos recherches sur Internet
  • Fermez les onglets que vous n’utilisez pas
  • Nettoyez régulièrement votre boîte mail

Vous pouvez même choisir un moteur de recherche plus respectueux pour l’environnement, comme :

Ecosia : qui reverse 80 % de ses revenus publicitaires à des projets de reforestation dans le monde. L’entreprise s’investit aussi dans une politique de neutralité carbone et permet à ses utilisateurs de compléter leurs recherches grâce à un onglet « neutre en carbone ».

Lilo : dont les revenus publicitaires sont reversés aux initiatives que vous souhaitez financer. Ainsi vous pouvez soutenir des projets sociaux, environnementaux, éducatifs et éthiques.

Ecogine : moteur de recherche associatif dont les revenus publicitaires sont redistribués à des associations à but environnemental sélectionnées par les internautes. Ce moteur de recherche compense aussi le CO2 consommé par les data centers, les serveurs et le terminal de l’utilisateur.

2) Impressions papier et photocopieur

Chaque employé de bureau consomme en moyenne 70 à 85 Kg de papier par an. Pour limiter ce gaspillage de papier et de ressources, voici quelques pistes :

  • Limitez le nombre d’impressions, et supprimez les photos et publicités inutiles sur ce que vous imprimez
  • Favorisez l’impression recto/verso
  • Privilégiez l’impression noir et blanc et en mode brouillon
  • Récupérez des brouillons pour faire certaines de vos impressions et certaines impressions pour faire du brouillon
  • Allumez l’imprimante ou le photocopieur au moment de l’utilisation et ensuite éteignez-les (n’hésitez pas aussi à les mettre en veille)

3) Éclairage, chauffage et climatisation

Chaque Français passe en moyenne 200 jours par an au bureau, de ce fait il est important de se sentir bien sur son lieu de travail. Mais avons-nous conscience de l’impact écologique de certains gestes que nous avons et savons-nous qu’en modifiant un peu notre comportement on peut réduire notre impact environnemental ?

Voici quelques exemples :
– éteignez les lumières dans les bureaux et salles de réunion quand vous n’y êtes pas, car 10 minutes d’éclairage inutile 3 fois / jour sur une année représentent 5 jours d’éclairage en continu
– éteignez les radiateurs de la pièce avant de l’aérer
– fermez les volets, stores et/ou rideaux la nuit pour éviter les déperditions de chaleur
– fermez les portes de communication avec les espaces peu ou pas chauffés
– en cas de forte chaleur, rafraîchissez la pièce le matin en ouvrant les fenêtres, puis fermez dès que la température extérieure dépasse celle du bureau
– privilégiez les ventilateurs aux climatiseurs
– coupez la climatisation en partant du bureau.

4) Pause café et déjeuner

Incontournables, ces pauses font partie de la vie de l’entreprise, mais bien souvent elles sont sources de produits à usage unique : gobelet carton, emballage de sucre, dosettes, couverts, serviette papier…. Pourtant quelques gestes simples permettent de réduire ces déchets en optant par exemple pour des produits réutilisables :
– utilisez des mugs et de la vaisselle lavable et réutilisable (vous pouvez même en avoir pour vos clients),
– proposez d’acheter en grand conditionnement et éviter ainsi le suremballage pour des articles comme le thé, café, sucre…
– optez pour une gourde inox pour votre consommation d’eau quotidienne,
– si vous avez un restaurant d’entreprise, essayez de limiter le gaspillage alimentaire (en moyenne, chaque repas en restauration collective génère 150 à 200 g de gaspillage alimentaire…), en adaptant les portions que vous prenez.
– si vous n’avez pas de restaurant d’entreprise, essayez de préparer vos propres repas. Cela sera sans aucun doute le meilleur repas Zéro Déchet avec vos couverts, votre serviette tissu, votre gourde inox et votre repas bien sûr.
– si vous devez manger sur “le pouce”, pensez toujours à avoir avec vous une serviette tissu, des couverts et des contenants (pour éviter le jetable)

Et dites-vous toujours que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas… Donc même si vous optez pour de la vaisselle recyclable ou compostable, dites-vous que cela reste un déchet.

5) Trier les déchets

Trier ses déchets à la maison est devenu un geste routinier pour beaucoup, mais cela n’est pas toujours le cas une fois au travail : soit parce qu’il est plus simple de tout mettre dans la même poubelle, soit il n’y a pas de démarche ou de volonté de trier les déchets au sein de l’entreprise, soit on n’y pense plus du tout… Mais le tri a son importance, même si vous essayez de diminuer votre production de déchets. Sachez que la Loi sur la transition énergétique oblige aujourd’hui toutes les entreprises de plus de 20 salariés à recycler leurs déchets de bureau.

Pour vous aider au sein de votre entreprise, vous pouvez faire appel à Recygo ou les Joyeux Recycleurs qui vous aideront dans votre démarche de tri afin de mettre en place des bacs de tri.

6) Pour aller plus loin

Si vous souhaitez aller un peu plus loin dans votre démarche vous pouvez aussi :

  • Diminuer la consommation de fournitures au bureau.
  • Limiter les déplacements en favorisant le télétravail, les réunions téléphoniques ou visioconférences.
  • Privilégier les déplacements en transport en commun ou co-voiturage quand cela est possible
  • Organiser un espace troc au bureau : vous possédez des objets dont vous n’avez plus l’utilité, alors proposez-les à vos collègues ! Vous serez peut-être aussi ravis de trouver à votre tour des objets dont vous pourriez avoir besoin.

7) Le coup de coeur de My Little Cabane

L’agenda perpétuel et les blocs-notes réutilisables et effaçables de chez Whynote. Ce sont des outils indispensables si vous souhaitez réduire votre consommation de papier. Très simples d’utilisation, écologiques, pratiques et fabriqués en Suisse, ils s’utilisent comme un tableau blanc : utilisez, effacez, recommencez à l’infini !

À travers cet article, on constate que de nombreux petits gestes existent pour diminuer notre impact écologique au quotidien sur notre lieu de travail, sans que cela ne coûte grand-chose. Il suffit juste de les connaître et de les mettre en place progressivement. Ces mêmes petits gestes pourront aussi être adoptés à la maison si ce n’est déjà fait…
Pour découvrir plus d’informations sur le zéro déchet, venez découvrir le guide pour une consommation responsable sur le blog de My Little Cabane.

Sources : ADEME, Zero Waste France.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.