Je rêve d’un tatouage : est-ce une bonne idée à 50 ans ?

Le tatouage a longtemps fait l’objet de préjugés mais aujourd’hui, les mentalités ont évolué. Beaucoup y voient un moyen d’expression artistique, une façon décalée de s’affirmer et même de s’embellir. Vous rêvez de vous faire un tatouage, mais vous hésitez encore ? On vous explique en quoi c'est une bonne idée !

tatouage fleur 50 ans quinqua

Le tatouage est un dessin ou un texte décoratif « gravé » à même la peau et exécuté avec une machine à tatouage. Il a longtemps fait l’objet de préjugés puisqu’on attribuait alors sa pratique aux marginaux de la société.

Aujourd’hui, les mentalités ont évolué et les tatouages ne sont plus considérés comme un signe de délinquance. Au contraire, beaucoup y voient un moyen d’expression artistique, une façon décalée de s’affirmer et même de s’embellir. Si le tatouage est plébiscité par les plus jeunes, rien n’empêche les personnes matures de s’y adonner eux aussi !

Vous rêvez de vous faire un tatouage à 50 ans, mais vous hésitez encore ? Sachez que cela n’a rien d’étrange et que c’est même de plus en plus courant chez les quinqua ! D’ailleurs, on vous dit pourquoi c’est une bonne idée dans la suite de cet article.

Le tatouage est dans l'air du temps

Elle est bien loin derrière nous l’époque où l’on considérait le tatouage comme une pratique propre aux personnes immatures, aux marginaux, aux ex-taulards, etc. Le métier de tatoueur est aujourd’hui légitime, et les jeunes ont grandement contribué à ce que le tatouage soit mieux perçu. Lorsqu’on sait que cette pratique est issue des coutumes de nombreux peuples, le fait que son blason ait été redoré est d’ailleurs plus que satisfaisant.

Du reste, la démocratisation du tatouage fait qu’aujourd’hui, il n’est plus l’apanage des jeunes. Les quinquas peuvent arborer fièrement le leur eux aussi et même s’en faire un.

Si vous aviez encore de l’appréhension, sachez que notre époque vous permet de vous faire tatouer à tout âge, sans avoir à se soucier du « qu’en dira-t-on ? ».

Vous êtes majeure et vaccinée

Légalement, le tatouage est autorisé à 18 ans ou avec la permission des parents pour les mineurs. Passé l’âge de la majorité administrative, rien ne vous empêche donc de vous faire tatouer le motif de votre choix sur la peau. Si les plus jeunes se tatouent encore souvent par souci du regard des autres, pour être cool ou se montrer subversif, se faire tatouer quand on a la cinquantaine porte un message différent. C’est plus intime, c’est avant tout pour soi.

Par ailleurs, ne justifiez pas votre tatouage à 50 ans comme étant une « lubie d’un quinqua excentrique » si ce n’est pas le cas. Vous pouvez en être fière et l’assumer à 100%, d’autant plus s’il s’agit d’un symbole qui a une signification forte pour vous.

Ça vous fait plaisir et c'est sympa

Ce n’est pas parce que vous envisagez de vous faire tatouer autre chose qu’un texte ou une image symbolique que votre tatouage ne sera pas légitime. Bien au contraire, tant que la démarche vous fait plaisir et vous procure de la joie, il n’y a aucune raison de vous en priver. Donc, que vous vouliez vous faire tatouer le nom de vos enfants, de petits-enfants, de votre animal de compagnie ou encore un simple dessin qui vous plaît, vous pouvez foncer le cœur léger.

C'est beau et ça parle de vous

Pour peu que vous choisissiez un artiste tatoueur qui est réellement doué, vous pouvez avoir une véritable œuvre d’art gravée sur votre peau. Qu’il s’agisse d’un texte, d’un symbole ou d’un dessin, il peut être sublimé lorsque le tatouage est confié à un professionnel expérimenté.

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.