Etes-vous plutôt de nature Yin ou Yang ? Découvrez-le et reprenez (facilement) votre vie en main !

Connaître ces énergies va vous permettre de mieux comprendre votre vie. Et quoi faire pour améliorer votre situation sur son aspect relationnel, professionnel et personnel.

yin ou yang

Au-delà de l’aspect exotique du symbole, les concepts auxquels Yin-Yang renvoient sont reconnus depuis la nuit des temps. Ils incarnent les forces originelles, constituantes de la Nature. De fait, elles sont présentes en vous. Connaître ces énergies va vous permettre de comprendre votre vie, vos grandes tendances, votre pente. Vous allez comprendre quels changements faire pour améliorer votre situation sur son aspect relationnel, professionnel et personnel.

Sans comprendre cela, vous risquez de passer à côté d’un pan entier de votre personnalité. Vous ne saurez pas quoi faire pour vous placer dans des situations favorables. Déjà les Égyptiens, dans la haute antiquité -sous un autre nom- vénéraient ces symboles.Ils reconnaissaient le rôle prépondérant qu’ils jouent dans nos vies. Quels sont-ils et comment se manifestent-ils chez l’être humain ? Comment les utiliser pour votre santé, votre réussite professionnelle et relationnelle ? C’est ce que je propose de vous faire découvrir.

Le trésor de nos ancêtres

La Terre sur laquelle nous vivons est caractérisée par d’incessants changements. Celle-ci reçoit les influences des astres, de la lune, des climats.

Pour le profane qui souhaite observer cela aujourd’hui, rien ne semble en ressortir de très probant.

Pourtant, nos ancêtres nous ont légué un trésor inestimable. L’être humain, faisant partie intégrante de la nature, est depuis la nuit des temps fasciné et intimidé par celle-ci.

Dans sa quête de compréhension de sa présence ici-bas et pour sa survie, il l’étudia. De ces observations célestes, une chose le frappe. L’ordre.

Les Égyptiens dans leurs textes sacrés font état d’une ordonnance céleste. Un ordre visible, émanant du cosmos. Cela fait état du rythme de révolution de la Terre autour du soleil, des saisons cadencées avec précision, des constellations. Cela constitue des points de repère immuables dans l’immensité. Normalement, à cet instant, vous devriez être en train de vous dire: mais de quoi parle-t-il ? Et j’y viens.

Celui qui sait observer le ciel n’est plus perdu dans l’immensité. Il  peut désormais s’appuyer sur des repères fixes, des évènements récurrents, concrets, indéniables. Ce qui va permettre de bâtir une réflexion, mieux, un art de vivre, pour notre espèce.

Des anciennes civilisations à la civilisation chinoise.

Le peuple égyptien par ses découvertes est à la racine de nos civilisations, bien que cela soit en partie oublié. Les observations célestes, les rythmes saisonniers ont contribué à ériger les bases de nos sociétés (navigation, religion, etc.).

Fait marquant, la culture chinoise, plus que tout autre, a développé un système médical et spirituel, basé sur ces découvertes. Les énergies primordiales yin-yang, (mâle et femelle) omniprésentes dans la nature sont à la fois complémentaires, opposées et interdépendantes. Elles influencent les multiples aspects de la vie d’un être. Cela constitue les bases de la théorie.

Yin Yang dans la Nature

Afin de distinguer les forces en présence et étayer une théorie, les Chinois ont entrepris un immense travail de classification. Nous retrouvons yin et yang qui représentent des forces antagonistes.

Dans la nature, la saison de l’hiver est dite yin, quand celle de l’été correspond au yang.

Le solstice d’été est le jour le plus lumineux et le plus long de l’année. Il est tout à fait opposé en ambiance, autant qu’en astronomie, au solstice d’hiver.

Lors du solstice du 21 décembre, la nuit est la plus longue de l’année, l’ombre est à son apogée.

Entre ces 2 pôles, le printemps est associé au yang qui croît, l’automne au renouveau du yin. Ces saisons sont un mélange entre yin et yang. Les équinoxes (printemps et automne) sont des moments privilégiés où les énergies sont en équilibre. En effet, la durée du jour est égale à la durée de la nuit.

L’être humain, sensible à ces variations de lumière, s’il souhaite réaliser son potentiel doit harmoniser son comportement aux cycles de la nature. Car il est à l’image de celle-ci.

En substance les anciens traités suggèrent qu’une conduite contraire à l’ordre des choses est défavorable à l’Homme. Une conduite en accord avec les saisons favorise l’épanouissement de l’individu. Ça s’appelle le Tao, ou suivre la voie (sous-entendu de la nature). Cela étant dit, comment déceler yin-yang chez l’homme ?

Les polarités chez l’être humain.

Répondant au macrocosme, les êtres humains recèlent tous en des proportions variables les forces originelles. D’un point de vue archétypal l’homme est associé au  yang et la femme au yin.

Dans la vie courante, au-delà du sexe, certains traits se manifestent plus que d’autres. Connaître nos points forts peut nous permettre de les développer. Savoir quelle est notre pente peut nous empêcher de nous y laisser entraîner.

Ce qui peut aussi nous aider à repérer et combler certains aspects laissés pour compte, mais essentiels de nos existences.

Les êtres Yang :

D’un point de vue physique, ils sont plutôt minces et élancés. Ils peuvent avoir le visage ou les pommettes rouges, les veines qui ressortent, les os saillants.

Dans leurs comportements, ils ont tendance au verbiage, s’expriment vite, parfois fort.

Assez impulsifs, ils ont parfois du mal à se contrôler, sont sujets aux accès de colère. Ils agissent sur un coup de tête, puis regrettent. Ils manquent de recul, de réflexion.

Plutôt nomades, ils déménagent souvent, aiment voyager, explorer de nouveaux horizons, sortir des sentiers battus.

Ils ont tendance à aimer la viande, les plats frits, les épices.

Plutôt extravertis, ils multiplient les relations interpersonnelles, de façon superficielle. Ils  aiment les choses qui se voient, les signes extérieurs de richesse.

Ils ont tendance à avoir chaud, à penser trop. La créativité, la chaleur humaine dont ils font preuve sont plaisantes.

On remarque une tendance à prendre les choses à la légère.

Leur pente c’est l’hyperactivité, la perte de leur stabilité intérieure. Ils peuvent ignorer leur corps au profit de leurs plaisirs. Ils cherchent la validation d’autrui plutôt que leur développement personnel.

L’abus d’alcool, la violence, les pathologies psychiques, le manque d’investissement dans certains domaines sont leurs faiblesses. Les pathologies aiguës sont leurs penchants. (Tendance aux AVC, aux tics nerveux…)

Les êtres Yin :

D’un point de vue physique, les êtres Yin ont tendance à l’embonpoint, ont le visage plutôt pâle, la peau qui “marque facilement”, leur pouls est lent.

Dans leurs interactions, ils aiment écouter, sont plutôt introvertis. Ils extériorisent peu leurs émotions, gardent tout pour eux. Ils hésitent à exprimer ce qu’ils pensent vraiment, et masquent souvent leurs émotions.

On observe une tendance à la manipulation, aux calculs, de la froideur dans les émotions et peu d’empathie pour les autres.

D’un naturel réfléchi, ils aiment les études, les diplômes, et sont carriéristes. Ils recherchent la stabilité dans les relations, changent peu de logement, de travail, ont leurs “petites habitudes”. Ils apprécient les activités intellectuelles, la lecture.

Plutôt casaniers, ils sont plutôt sédentaires. Ce qui les intéresse c’est la sécurité. Ils ont tendance à être très terre à terre, cartésiens. Ils cherchent à plaire à leurs proches, validation interne (parents, eux -même).

Ils craignent le froid. Mangent plus du poisson, des légumes, des potages.

Leur pente c’est de se laisser aller, de ne pas oser les choses, de regarder leur vie passer. Ils souffrent plutôt de maladies chroniques.

Que faire avec cela ?

Ces portraits archétypaux se retrouvent rarement complètement chez l’Homme. Nous ne sommes ni tout noir ni tout blanc, cependant, vous devriez pouvoir repérer vos tendances de fond. Selon le taoïsme, on parvient à l’équilibre dans notre vie en allant contacter la polarité qui nous est opposée.

Il y a des femmes yang (féminité mal assumée) et des hommes yin (masculinité réprimée).

Tout comme il y a des femmes yin et des hommes yang (dans ce cas, cherche à comprendre, cultiver son opposé).

Le guerrier ou la guerrière cherche à trouver la paix intérieure, à comprendre son histoire, sa part d’ombre, à chercher la stabilité professionnelle, relationnelle, à écouter sincèrement à retrouver son côté “adulte” ancré dans le réel (vers le bas).

Les gens, plutôt effacés, cherchent  à découvrir leur caractère combatif, à se confronter au Monde, aux autres, à exprimer ce qu’il y a au fond d’eux.

Également il est favorable qu’ils retrouvent ce caractère léger et joyeux, à lâcher prise, à rire. D’intégrer le spirituel (vers le haut) dans leur vie terre à terre. Le but de cela est d’unir l’ombre et la lumière, l’immobilité et le mouvement, afin de créer en nous les meilleures conditions de vie possible.

Activités pour les personnes à tendance Yin :

Quelques activités pour les gens à tendance Yin qui veulent se rééquilibrer:

  • Sports collectifs
  • Théâtre
  • Métier du commerce, de relation aux autres
  • Plats épicés

Activités pour les personnes à tendance Yang :

Quelques activités pour les gens à tendance Yang qui veulent se rééquilibrer:

  • Sports individuels
  • Lecture
  • Méditation
  • Création artistique
  • Intégrer plus de légumes dans les repas
  • Relaxation

Et vous, êtes-vous plutôt yin ou yang ?

Dites-le-moi en commentaire, je les lis tous et j’y réponds !

Quant à moi, je vous partage mes conseils et le fruit de mes études en médecine chinoise pour traiter vos problèmes d’anxiété, de burn-out, de dépression. Si vous cherchez une solution à ces problématiques, cliquez sur le bouton ci-dessous (dans ma description). Une méthode pas-à-pas offerte vous y attend.

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, 

Recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Adrien Colly

Adrien, pratiquant passionné et diplômé depuis 7 ans, dans les arts traditionnels de santé que sont la méditation, le Qi-gong et la médecine chinoise. Ma mission est de vous partager ces trésors afin que vous puissiez trouver des solutions naturelles, efficaces pour votre santé. Ma philosophie en une phrase "Celui qui croit savoir n'apprend plus, alors, gardes l'esprit ouvert !". Retrouvez moi sur le blog bâtir sa santé, le site qui accompagne les personnes qui souffrent de dépression, burn-out ou anxiété, à retrouver leur santé grâce aux solutions naturelles.

Visiter son site web

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

2 commentaires sur l'article “Etes-vous plutôt de nature Yin ou Yang ? Découvrez-le et reprenez (facilement) votre vie en main !

  1. Bonjour
    Merci de cet article très intéressant sur le yin et le yang. Je suis un mélange des deux mais à forte tendance yin en ayant adopté des activités yang, mauvais équilibrage ?

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire intéressant. Yin et Yang sont définis par rapport à certaines situation. Il faudrait que vous précisiez d’avantage votre pensée avec des exemples concrets pour que je puisse vous répondre. A quels domaines faites-vous référence, que constatez-vous ? Belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.