Si vous ne deviez emmener que 5 objets sur une île déserte…

Il est rare de pouvoir prévoir son isolement soudain sur une île déserte, en tant que rescapé(e). Mais si vous deviez préparer 5 objets indispensables pour survivre loin de tout, qu’emmèneriez-vous ?

Il est rare de pouvoir prévoir son isolement soudain sur une île déserte, en tant que rescapé(e). Mais si on vous offrait cette chance de préparer vos 5 objets indispensables pour survivre loin de tout quelques années, qu’emmèneriez-vous ? On vous livre notre vision de ce kit de survie…

Un briquet

On a bien vu dans les nombreuses émissions de Koh Lanta, sans feu, c’est quand même une galère sans nom. Et comme nous ne sommes pas sûrs d’être dégourdis avec nos morceaux de bois à frotter entre eux, on opte pour le briquet, histoire de se réchauffer et de chauffer notre petite pêche du jour.
Et si on est d’humeur festive, on pourra même mettre l’ambiance en chantant à tue-tête et en soulevant notre briquet au-dessus de la tête. Mais pas trop souvent, il faut l’économiser notre briquet !

Une poule

Être seul sur une île, ça peut vite monter à la tête. On se souvient tous de « Seul au monde », Tom Hanks et son ballon Wilson… Alors on prend les devants et quitte à emmener un compagnon, autant qu’il nous nourrisse 😉 On opte donc pour une poule, qui nous offrira ses œufs régulièrement et animera nos journées.

Un soutien-gorge

Bien évidemment, pour se préparer à (sur)vivre sur une île complètement déserte, on optera pour une tenue adaptée. Les talons aiguilles, on oublie, la robe de soirée aussi. Mais hors de question d’avoir les seins en gant de toilette qui cognent les genoux. On ne veut rien qui tombe, par confort et par respect pour nous-même 😉
Au pire, on se servira de notre soutien-gorge comme filet de pêche, pour attraper de gros poissons si on a la chance d’avoir un bonnet D.

Un nécessaire de pêche

Si l’option soutien-gorge nous laisse perplexe, on emmène un kit pour pêcher : masque et tuba, petit harpon ou canne à pêche. On se prépare psychologiquement à manger du poisson matin, midi et soir, toutes les îles ne cachent pas du manioc et aucune épreuve de confort ne nous permettra de remporter un énorme sac de riz…
On peut quand même emmener un peu d’herbes de Provence, histoire d’agrémenter un peu nos recettes !

Une photo de nos proches

On ne va pas se mentir, ce sera parfois difficile. Dormir dehors, avoir faim, froid, être trempé… Les îles ne sont paradisiaques qu’en photo ! En mode survie, ça fait un peu moins rêver, il faut l’avouer. Alors pour se rebooster, pour garder le moral dans les coups durs, on glisse dans son sac à dos une photo de nos proches. Ou de Kevin Costner jeune, au choix 😉

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

One thought on “Si vous ne deviez emmener que 5 objets sur une île déserte…

  1. Eh bien moi, j’emmènerais :
    – mon livre « César l’éclaireur » que je pourrais relire à volonté quand je m’ennuierais ou quand la nostalgie serait là. Parce qu’avec lui, je ne suis jamais seule.
    – un cahier et un crayon de bois. Parce qu’écrire est très important pour moi.
    – un briquet. Je n’y aurais pas pensé mais vous avez raison, c’est super pratique et utile.
    – un drap de coton ou une couverture pour me couvrir ou couvrir je ne sais pas quoi. Ma petite note de confort .
    – un canif ou un vrai couteau suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *