Coup de chaleur : quels sont les signes et comment s’en prémunir ?

Le coup de chaleur peut être très dangereux surtout pour les personnes fragiles. Il est donc important de se protéger et de rester attentif aux signes.

thermometre coup de chaleur

En cette période de canicule, il est important de prendre quelques précautions. Savoir reconnaître certains signes permet en effet d’éviter quelques tracas qui peuvent se révéler néfastes pour notre santé.

Les coups de chaleur, l’insolation, la déshydratation peuvent être très dangereux en cette période, surtout pour les personnes fragiles. Il est donc important de se protéger et de rester attentif aux signaux que notre corps nous envoie.

Nous allons nous concentrer sur les coups de chaleur qui sont encore trop méconnus du grand public.

Les coups de chaleur : qu’est-ce que c’est ?

exposition au soleil

L’organisme est doté de plusieurs mécanismes dont le rôle est d’assurer l’homéostasie (processus de régulation de la température corporelle). 

En cas de défaillance d’un de ces nombreux mécanismes, on peut arriver (entre autres) à ce qu’on qualifie généralement de coup de chaleur.

Ces derniers touchent principalement certaines cibles et se manifestent par différents symptômes qu’il est important de connaître.

Les principales causes :

Les coups de chaleur peuvent être causés par différentes situations.

La raison principale demeure néanmoins l’exposition prolongée à la chaleur causant une déshydratation non compensée du corps.

Aussi, pratiquer une activité physique intense et ne pas boire suffisamment est le cocktail parfait pour favoriser l’apparition d’un coup de chaleur.

Tout comme d’autres pathologies ou dysfonctionnements du corps humain, le coup de chaleur touche plus facilement certaines personnes que d’autres.

Quels sont les facteurs qui peuvent favoriser l’apparition d’un coup de chaleur ?

Exposées aux mêmes conditions de chaleur que d’autres, certaines personnes seraient beaucoup plus susceptibles de subir des coups de chaleur.

L’importance de l’âge, de l’état de santé, et du mode de vie favorise une plus grande exposition aux coups de chaleur.

Ainsi, les personnes souffrant de maladies chroniques telles que le diabète ou les insuffisances cardiaques, les enfants et les personnes de plus de 50 ans (oui nous, les quinquas !) sont beaucoup plus exposées aux risques d’avoir un coup de chaleur.

Différence entre coup de chaleur et insolation

soleil

Nous avons tendance à confondre ces deux termes qui sont pourtant différents.

Une insolation est un phénomène qui se manifeste et est provoqué après une trop longue exposition au soleil.

Ce qui est différent d’un coup de chaleur, ou dans ce cas, il n’y a pas besoin de s’être exposé au soleil. Seulement une exposition à une source de chaleur suffit pour se manifester.  

Autrement dit, pas besoin de faire bronzette pendant des heures pour risquer un coup de chaud.

Quels sont les principaux signes ?

coup de chaleur

Les signes les plus courants que l’on peut rencontrer chez une personne victime de coup de chaleur sont les suivants :

  • Une sensation de fatigue et de faiblesse extrême ;
  • Une déshydratation intense qui se manifeste par des maux de tête, et une grande soif.
  • La peau sèche et chaude ;
  • Sensation de vertige ;
  • Gorge sèche ;
  • Nausées ;
  • Des maux de tête, voir même une augmentation de la température ;
  • Une instabilité de la tension artérielle : elle peut augmenter ou diminuer selon l’organisme concerné influençant également le rythme de la respiration.

Les conseils pour s'en prémunir :

boire de l'eau

En période de grosses chaleurs, il est conseillé de :

  • Boire suffisamment d’eau et à température ambiante
  • D’éviter les activités physiques intenses
  • Favoriser les vêtements amples et légers
  • D’éviter de boire de l’alcool
  • Se mouiller et se rafraîchir régulièrement le corps
Vous pouvez aussi aller jeter un coup d’oeil à notre article sur les fausses bonnes idées pour luter contre la chaleur.
 

Des symptômes qui peuvent s’avérer très dangereux !

Hormis les symptômes cités plus haut qui ne sont pas des moindres, notez que les coups de chaleur peuvent également occasionner des hallucinations, une perte de connaissance et même des crises convulsives.

Ces dernières ainsi que la température élevée et la baisse ou l’augmentation de la tension artérielle peuvent même aller jusqu’à créer un arrêt cardiaque ou des lésions irréversibles au cerveau. Il ne s’agit donc en aucun cas d’un état à prendre à la légère !

Le coup de chaleur : une urgence médicale à prendre en compte au plus tôt !

coup de chaleur serviette

Le coup de chaleur peut se diagnostiquer en tenant compte de tous les signes cités plus haut. Néanmoins, il ne s’agit en aucun cas d’attendre de tous les avoir avant de vous rendre chez le médecin !

Dès les premiers signes, l’objectif premier sera de régulariser votre température le plus rapidement possible afin d’éviter tout dégât.

En cas de doutes, ne prenez pas de risque, mettez-vous au frais et contactez votre médecin, ou appelez le samu (le 15) ou bien rendez-vous directement aux urgences. Afin d’être pris en charge rapidement par des professionnels.

Prenez soin de vous et profitez bien de l’été !

Petite-nana-Pouce-Thumbs-Up-Droite

Avis aux quinquas pétillantes, recevez les derniers articles et posts humoristiques
de 50 ans dans le vent par ici, c’est GRATUIT !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *